Alexis ou le traité du vain combat - Le Coup de grâce

Dans le cadre du Challenge ABC 2008, j'ai lu j'ai abandonné "Alexis ou le Traité du Vain Combat" à la moitié...

Le première phrase est : "Cette lettre,mon amie, sera très longue." Je confirme... très longue, 100 pages, trop longue pour moi!

Alexis écrit donc une longue lettre dans laquelle il s'auto-analyse, pense et parle de lui, raconte sa vie peu intéressante en remontant à la petite enfance...et ce n'était pas un garçon très joyeux :

[...] "j'ai failli une ou deux fois être heureux en toute innocence [...]"

[...] "J'ai pu souffrir davantage, je n'ai pas souffert autrement ; et d'ailleurs, chaque fois qu'on souffre, on croit souffrir davantage."

Je n'ai vraiment pas accroché, je me suis ennuyée.

"Je n'ai jamais aimé les livres. Chaque fois qu'on les ouvre, on s'attend à quelque révélation surprenante, mais chaque fois qu'on les ferme, on se sent plus découragé."

Voilà exactement ce que j'ai ressenti en essayant de lire ce livre!