Prêté par Orchidée et lu dans le cadre du Challenge ABC 2008.

effroyables_jardins

C'est un livre très court mais qui dégage beaucoup d'émotions.

L'histoire commence par le témoignage d'un fils qui raconte comme il a toujours eu honte de son père quand il "faisait le clown", l'Auguste un peu ridicule à chaque fois qu'il en a l'occasion dans tous les spectacles possibles.

Puis, un jour, il comprend l'histoire de son père quand son oncle lui raconte un épisode de la 2ème guerre mondiale dans lequel ils ont été impliqué et durant lequel ils ont côtoyé un soldat allemand très humain et été confronté aux sacrifices que certains sont prêts à faire face aux injustices.

"Consentir à autrui le pouvoir de vie et de mort sur soi, ou se croire si au-dessus de tout qu'on puisse décider du prix de telle ou telle vie, c'est quitter toute dignité et laisser le mal devenir une valeur. Pardon d'être, avec cet uniforme, du côté du mal."

Il comprends alors l'effort de mémoire et de transmission que son père faisait en étant clown.

"De mon mieux. Je ferai le clown de mon mieux. Et peut-être ainsi je parviendrai à faire l'homme, au nom de tous. Sans blaâââgue!"