amok

"Lettre d'une inconnue" et "La Ruelle du clair de lune" sont les deux nouvelles qui suivent "Amok ou le fou de Malaisie" dans le recueil "Amok" de Stefan Zweig.

Tout d'abord le point commun de ces trois nouvelles c'est la passion : la passion amoureuse et destructrice qui dirige la vie des gens.

Dans "Lettre d'une inconnue", un auteur reçoit un jour une lettre d'une inconnue qui lui raconte comment depuis l'enfance elle lui voue dans le secret une passion sans limite. Au départ, c'est de l'admiration adolescente puis cela se transforme en amour dévorant au point qu'elle ne peut vivre que pour le rencontrer et qu'elle ne se laisse pas désarmer par l'indifférence avec laquelle l'auteur répond à son amour à distance.

Je ne veux pas trop en dire, mais cette histoire est très touchante, car elle ne lui demande jamais rien, elle passe son temps à attendre qu'il l'a voit ou la reconnaisse...C'est très profond et très émouvant.

Dans "La Ruelle du clair de Lune", le narrateur est témoin d'une relation sordide entre une prostituée et un homme qu'elle traite comme un chien en l'humiliant publiquement et lui se laissant humilier. L'homme se confie au narrateur et on découvre que cette relation est digne d'une relation sado-masochiste, l'homme étant prêt à tout subir pour être près d'elle et la femme aimant l'avoir près d'elle pour le maltraiter.

On trouve dans ce recueil des histoires à la fois ordinaires et extraordinaires et surtout extêmement bien écrites. Le style de Stefan Zweig est fluide, limpide, facile à lire, moderne et pourtant il transmet parfaitement une époque...

Je vous recommande vraiment ce recueil mais l'auteur en général...Je sais que je relirai encore du Stefan Zweig!