ne_t_inqui_te_pas_pour_moi

(Je ne sais pas très bien comment classer ce roman, jeunesse ou adulte, car il fait partie de ces livres qui ont été édité sous deux couvertures différentes : version adulte et version jeunesse. J'ai trouvé le mien au rayon ados dans la librairie anglaise où je l'ai acheté.)


Ce roman est construit de façon particulière puisqu'il est constitué de petits "mots", plus ou moins longs (parfois une ligne parfois plusieurs paragraphes) laissés sur la porte du réfrigérateur par une mère et sa fille adolescente qui ne font que se croiser. (D'où le titre anglais "La vie sur la porte du réfrigérateur", bien meilleur à mon avis que la version française.)

La mère travaille beaucoup, la fille sort avec ses amis et fait du baby-sitting et elles ne semblent pas avoir une minute pour se parler vraiment. On suit des tranches de vie quotidienne.

Puis un jour tout bascule car la mère apprend qu'elle a un cancer du sein et cela devient beaucoup plus émouvant et fort car les petits mots en apparences anodins deviennent un moyen de s'exprimer quand il est trop dur de se parler en face.

Au début, leurs relations m'énervaient un peu (je me disais qu'il n'y en avait pas une pour rattraper l'autre, ni l'une ni l'autre ne semblant prête à prendre du temps pour l'autre) puis j'ai trouvé leur relations épistolaires très émouvantes, entre les tentatives de communiquer profondément et les petites touches de quotidien.

Je ne vous cache pas que j'ai pleuré à la fin!

Livre très court adapté autant aux adultes qu'aux ados.