La première étape de la soirée fut la rencontre avec les auteurs en table ronde avec les lectrices.

A ma table, d'abord Jean-Paul Mari, le parfait reporter, chemise blanche et jean, sacoche en cuir et montre de baroudeur. Il sait parler, il est doux et charmant (charmeur?). Il n'est pas étonné que des femmes aient pu choisir un livre dur, surtout que c'est un livre qui donne la parole à ceux qui ne parlent pas (traumatismes liés à la guerre). "Sans blessures apparentes" sur Elle.fr

Jean_Paul_Mari

Puis Caryl Férey, branché, un peu rocker, drôle et charmant aussi. Il nous dit que pour lui c'est important que les polars soient ancrés dans la réalité du monde et qu'il aime que ses personnages ne soient pas lisses. "Zulu" sur Elle.fr

Caryl_F_rey

Enfin, Claudie Gallay, douce, réservée et naturelle, qui avoue avoir du mal à passer par l'oral. J'ose prendre la parole (pas facile quand d'autres lectrices semblent avoir beaucoup plus d'aisance) pour lui dire que pour moi, les lieux, dans "Les déferlantes" et dans "Seule Venise" sont des personnages à part entière et qu'elle avait très bien su rendre les atmosphères liés à la Hague et Venise. Elle a dit que c'était effectivement des lieux qu'elle connaissait bien avant même de penser y situer ses romans et qu'elle en était imprégnée. "Les déferlentes" sur Elle.fr

Claudie_Gallay

Ensuite nous avons toutes posé dans le grand escalier pour la photo. Nous avons bien rit en souriant longuement au photographe qui perché sur son escabeau semblait prendre des centaine de photos ;-)

Puis celles qui le souhaitaient pouvaient faire dédicacer leurs livres. J'en ai profité pour parler un peu à Claudie Gallay, lui disant que j'avais beaucoup aimé ses atmosphères et son écriture  même si ça pouvait paraître bête de lui dire ça...Elle m'a répondu que ce n'était pas du tout bête à entendre car ça faisait toujours plaisir. Au niveau des lectrices, c'était un peu la jungle, certaines étaient si pressées de faire signer leur livres qu'elles doublaient dans les files d'attente comme des mamies au supermarché! ;-)

A ce moment, le "gratin" parisien (auteurs, journalistes, le monde littéraire et les pique-assiettes) était arrivé et les prix ont été officiellement remis et le buffet officiellement ouvert (La guerre des petits fours pouvait commencer : et que je te donne un coup de sac pour attraper un verre, et que je te bouscule pour prendre un sandwich)

Privée de champagne pour cause de ventre occupé par Petit Bébé, je me suis rattrapée en faisant ma gourmande et en goûtant de nombreuses et délicieuses petites choses!

Les blogueuses sont restées ensemble...et heureusement car sinon, on se serait senties un peu seules abandonnées dans la foule... Nous avons un peu fait nos groupies en se prenant en photos avec Caryl Férey ("Caryyyyl... Venez donc sur le canapé avec nous!") (Pour vous prouver que c'est vrai, allez voir chez Clochette, elle a mis une photo), plus tard avec Jean-Paul Mari ("Jean-Paaaauuul...Venez donc poser entouré de lectrices!")

Puis nous avons eu l'occasion de discuter avec la Responsable du Prix des Lectrices de Elle qui a admis qu'elle avait fait mener une "enquête" pour retrouver l'identité des blogueuses-lectrices du prix (Elle aurait sans doute gagné du temps en nous demandant simplement qui nous étions...). Elle s'est montrée charmante et a apprécié notre travail de lectrices, notre humour et notre regard parfois décalé sur le Prix... A moins que j'ai mal compris et que ce soit tout le contraire... ;-)

Puis vers 23h je suis repartie avec un petit sac blanc estampillé "Elle"... Un cadeau magnifique pour nous lectrices?? Nooooon... 3 petits carnets blancs qui étaient offerts à TOUS les invités... et le magazine Elle de la semaine qui était à disposition... Je ne suis pas vénale, mais je pensais quand même que des mois de lecture consciencieuse, les 40 euros de mon billet de train et les compliments publics des organisatrices de Elle ("Sans les lectrices, le prix n'existerait pas") méritaient quand même une petite attention.... (Même pas un abonnement au magazine... ;-) Cela dit, je reconnais que nous sommes quelques-unes à avoir pris un livre qui semblait à disposition...

Alors...Mon bilan de cette journée...

Rencontre très sympathique avec les lectrices (on a bien rigolé!).

Rencontre très agréable avec des auteurs très abordables (ils étaient vraiment simples avec nous).

Très bon buffet (original et varié).

Mais ... (ah ben oui, y a forcément un "mais" ;-) j'ai eu les jambes très gonflées et je suis ressortie fatiguée de cette journée à cause de la station debout typique des cocktails (Note pour les femmes enceintes : à 4 mois et demi de grossesse, on s'assoie dans les cocktails!)

Mais surtout ... j'ai eu confirmation d'une chose : le monde de ELLE n'est pas le mien...Une fois qu'on est passé dans la partie "représentation" de la remise des prix, les lectrices étaient beaucoup totalement un peu oubliées.

Merci au passage à Delphine et son mari qui m'ont déposée en carrosse devant ma porte telle une  Cendrillon aux chevilles gonflées !

Et merci à Yza qui m'a super bien accueillie (et chargée de plein de petites douceurs-maison à manger à mon retour (et un peu dans le train) ;-)