J'ai croisé ce jeu chez Saraswati qui elle même en a eu vent chez Gwenaëlle qui a lancé un petit jeu d'écriture. Il s'agit d'écrire un petit texte en incluant les dix derniers titres chroniqués sur votre blog.

Alors, je me laisse tenter et je me lance!

"Kafka décida un jour qu'il fallait créer une journée pour honorer la légende de nos pères. Il ne fallait surtout pas oublier que c'étaient des hommes courageux avec les visages burinés par le temps, les difficultés et les rires. Ils auraient d'ailleurs pu monter le club des incorrigibles optimistes.

   Avec son accent à couper au couteau, Kafka sur le rivage clamait : "Ta père, c'était oune championzé!" Et c'est vrai que je le revois, mon père, avec le maillot rouge, qui affirmait : "Je mourrai pas gibier" et "Never be afraid to go into the wild!" C'était vraiment pas un Monsieur Personne...

   Oui, Kafka avait raison, ils méritaient une journée spéciale nos pères!"