biutiful

Alejandro Gonzàles Innàritu est un réalisateur que j'aime beaucoup. "Babel" est un film qui m'a beaucoup marquée et j'ai aussi aimé "21 grammes" et "Amours chiennes" de lui. Nous sommes allés voir ce film les yeux fermés, pour ma part je n'avais qu'une vague idée du sujet du film et je n'avais pas vu la bande annonce...

C'est un très bon film, un film très fort, je dirais même un très grand film. La réalisation est très réussie et Javier Bardem est vraiment très juste, tout en retenue, il est vraiment très présent, il porte le film, l'incarne.

Attention, c'est aussi un film très dur et nous sommes sortis du cinéma avec un poids sur les épaules...

On peut parler d'un film de société, un film sur les bas-fonds de Barcelone, sur la nature humaine noire et sans espoir.

Uxbal (Javier Bardem) élève seul ses 2 enfants car sa femme qui est bipolaire et déjantée n'est pas capable de s'occuper d'eux. Il vit dans le monde de l'économie parallèle de Barcelone, un maillon du système d'exploitation de la misère humaine : africains sans papiers qui dealent et ouvriers clandestins chinois eux-même exploités par d'autres chinois et des espagnoles aussi...

Il vient d'apprendre qu'il a un cancer et qu'il n'a plus que quelques mois à vivre et sa vie chute de plus en plus vers un point de non retour...

C'est poignant, c'est fort, j'ai pleuré plusieurs fois. C'est un film qui assomme, c'est un vrai coup de poing dans le ventre. On y repense après, on se pose des questions, on regarde peut-être le monde un peu différemment après...

Mais ce n'est sûrement pas un film à aller voir quand on est déprimé...

Points faibles (oui, la dureté du propos n'est pas un point faible du film), c'est peut-être un peu trop long et la réalisation est beaucoup moins originale que dans "Babel" ou "21 grammes"

La bande annonce de Allociné