les âmes grises

Cette histoire se situe au moment de la première guerre mondiale et pourtant ce n'est pas une histoire sur la guerre... La guerre est plus un bruit de fond avec ses sons de bombes au loin, une toile de fond avec ses soldats détruits qui passent par l'hopital local... Mais la vie de cette petite ville de province n'est pas tellement bouleversée à cause de cela.

Ce qui change tout dans cette ville, c'est la mort d'une petite fille, belle et innocente, retrouvée étranglée dans un ruisseau et le mystère qui entoure ce crime... C'est le sujet de cette histoire racontée par le policier qui a été le témoin de "l'Affaire" ("En 1917, au moment de l'Affaire, comme on l'a appelée chez nous tout en soulignant la majuscule avec des soupirs et des mimiques[...]")...

Mais est-ce vraiment le sujet de ce récit ou plutôt juste un prétexte? Car ce n'est pas une histoire policière mais plutôt une peinture de cette société du début du siècle, figée avec ses notables tous puissants et insensibles aux autres, ses gens simples et bons, ces malheurs individuels qui continuent de détruire les gens à cause ou malgré la guerre.

Ce roman est un très beau roman d'ambiance, une galerie de personnages très forts, qu'ils soient bons ou odieux, tous avec leurs failles. Avec beaucoup de sensibilité, Philippe Claudel donne de l'humain et  raconte des petites histoires poignantes...

books_gift Fanfan et Stéph Merci pour ce cadeau et même si malgré le petit mot écrit sur le paquet ("Non, tu n'as pas lu ce livre! Non, tu n'as pas lu ce livre! Non, tu n'as pas lu ce livre!") j'avais déjà lu ce livre, c'était il y a bien longtemps, je ne l'avais plus chez moi et je ne l'avais pas chroniqué sur le blog et j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver cette ambiance grise et forte!

nouvelle_pile_de_livres

challenge prix des lectrices de elle