les-morues titiou lecoq

Dur dur d'écrire mon billet sur ce livre! Je vais commencer par vous dire que j'ai dévoré ce gros roman de presque 500 pages en un weekend... Je l'ai vraiment apprécié comme on apprécie un bon divertissement mais je dois avouer qu'il ne me laisse pas forcément un souvenir impérissable maintenant qu'il faut mettre des mots sur ma lecture.

C'est un roman qui est "un peu tout mais pas tout à fait"... Je m'explique... Ça pourrait être de la chick litt, avec la bande de copines trentenaires libérées, qui boivent beaucoup, qui sortent, qui parlent de sexe et d'amour mais ça n'est pas que ça car au fond il y a aussi une vraie réflexion sur le couple et sur le féminisme (c'est d'ailleurs ce qui ma le plus plu dans ce roman).

Ça pourrait être un roman policier car l'histoire commence par l'enterrement de l'amie d'enfance de l'héroïne mais elle a beaucoup de mal à croire que celle-ci ce soit suicidée et elle mène l'enquête pour savoir si elle n'aurait pas pu être assassinée.

Ça aurait pu être un roman sur notre société avec des aspects politico-sociaux sur la privatisation de services publiques et sur la décentralisation mais c'était un peu anecdotique et artificiel à mon goût.

Ça aurait pu être un roman "chorale" sur une bande de copains et sur une certaine nostalgie des années lycées mais c'est aussi un roman de notre époque avec l'utilisation d'internet et la place monumentale que peuvent prendre les réseaux sociaux... Un des personnages est complètement dépassé par le succès de son blog, lui qui ne voulait surtout pas être lu (et là, personnellement, je n'ai pas eu de réponse à la question qui m'est venue à l'esprit : "Si tu ne voulais pas être lu, pourquoi ne pas écrire simplement dans un cahier??")

Bref, c'est un roman un peu fourre-tout, qui m'a quand même bien plu sur le coup comme peut l'être un film...(d'ailleurs, je le verrais bien en film!)

Merci à babelio et  logo pour cet envoi!

 1% littéraire 10/14 (Je vise les 2%)

 nouvelle pile-de-livres-1