auster-LST079525-64ebd

« Sunset Park », encore un beau roman de mon auteur chouchou Paul Auster, mon coup de cœur du mois !

L'histoire tourne principalement autour de Miles Heller et de ses relations tourmentées avec ses parents dans une Amérique de 2008 en crise financière et culturelle.

Miles ne s'est jamais remis de la mort (accidentelle ?) de son demi-frère survenue alors que Miles n'était qu'adolescent.

Jeune adulte il quitte tout, la fac, ses parents et on le suit au début du roman en Floride où il photographie «  abandonned objects left behind by evicted families  who have fled in haste, in shame, in confusion », et amoureux d'une jeune fille de 17 ans rencontrée dans un parc où ( coïncidence ?) ils lisaient tous les deux le même roman «  Gatsby le magnifique ». Mais le voilà contraint de quitter sa belle et trouve refuge à New York où il squatte avec d'autres colocataires une maison délabrée.

Des chapitres sont consacrés à ces différents colocataires à travers leurs propres voix, mais la véritable histoire est celle de Miles qui se trouve désormais dans sa ville natale et donc proche de son père qui n'attend que l'occasion de renouer avec son fils. Ce thème fils/père est cher à Auster et m'avait beaucoup touché dans « L'invention de la solitude ». On y retrouve aussi son attachement au baseball, (partie qui m'a moins plu), au cinéma ( partie un peu longue aussi à mon goût).

Paul Auster sait néanmoins me captiver grâce à ses personnages très attachants, Miles bien sûr mais aussi Bing Nathan qui tient « a hospital of broken things » et à son aisance à manier les mots.

ciel-drapeau-usa-uk

coup de coeur Mrs B