esprit

Ceci et un roman très particulier. Dans les faits, on pourrait croire qu’il ne se passe pas grand-chose… Holly s’est réveillée trop tard le jour de Noël, son mari est parti chercher ses parents à l’aéroport et elle attend avec plus ou moins d’impatience les amis et la belle-famille qu’ils ont invités pour fêter Noël. Sa fille adolescente, Tatiana, est très distraite et d’humeur inhabituellement maussade mais Holly reste extrêmement patiente avec sa fille. Le blizzard s’installe et empêche quiconque de venir les rejoindre.

Mais au-delà de cette situation assez ordinaire, on sent dès le début une tension, quelque chose qui pèse sur cette journée, quelque chose d’inhabituel. C’est un huis-clos de plus en plus tendu.

Holly évoque son désir d’écrire, la sensation qu’elle est poursuivie par quelque chose depuis qu’ils sont revenus de Russie où ils ont adopté Tatiana 14 ans plus tôt. Tout au long du roman, Holly évoque le passé : le sien, hanté par une maladie génétique qui a décimé les femmes de sa famille et à laquelle elle a échappé et celui de la famille qu’elle forme avec son mari et sa fille en parlant de l’adoption, de l’orphelinat, des jeunes années de sa fille, des relations avec leur entourage.

J’ai beaucoup aimé ce roman. J’ai aimé son atmosphère lourde. Je l’ai presque lu en apnée en me demandant où l’auteur voulait nous amener (j’ai échafaudé mes propres idées).

Comme souvent avec Laura Kasischke, il y a dans ce roman une critique d’une société en apparence bien lisse et parfaite qui, quand le vernis craque laisse paraitre un aspect très noir de la nature humaine.

Lu dans le cadre du logo 2014

D'ailleurs vous pouvez aller fouiner sur les blogs des copines jurées de ELLE : 

Ankya,  AwaBiancaBlandine

Eva, FleurGaléa, Kirili

MarjorieMarieMeelly, Micmélo

MiorMusmePascale,

TynnValérieVirginie

Vous pouvez lire l'avis de Fleur en cliquant sur son nom!

Lecture "Moment/temps" pour ma ligne générale du petit bac 2014