LIV373M

Roubaud est sous-chef de gare au Havre et il est marié à Séverine, une femme plus jeune qui a pour protecteur un notable. Quand il apprend que le vieil homme a abusé Séverine sexuellement quand elle était très jeune, Roubaud devient fou et le tue, entraînant sa femme dans son stratagème. Jacques Lentier a assisté au meurtre sans savoir tout de suite avec certitude de qui il s'agissait et au cours de l'enquête, il est amené à fréquenter les Roubaud et devient l'amant de Séverine.

Cette relation est pour lui un soulagement car jusque là, il souffrait de pulsions meurtrières dès qu'il approchait une femme. Roubaud sombre dans les affres du jeu et les relations entre les différents protagonistes s'entremêlent, toutes liées à la mort, à l'amour ou aux intérêts financiers. Il s'en suit une succession de drames.

Ce roman du 19ème siècle est à mon avis d'une grande modernité et à vrai dire, à part les scènes directement liées aux chemins de fer et à la locomotive à vapeur, on pourrait transposer ce roman de nos jours tant c'est un portrait de la noirceur des hommes que l'on trouve souvent dans les thrillers actuels : sexe, adultère, pouvoir, meurtres, suicides, pulsion meurtrières...

Le fait que j'ai déjà écouté le lecteur Eric Herson-Macarel lire un polar n'a fait qu'accentuer l'aspect roman noir/thriller de ce roman. C'est un excellent lecteur! C'est le deuxième Zola que je lis cette année et je dois dire que j'aime beaucoup la description d'une époque, d'un domaine (ici les chemins de fer, très intéressant!) et de la nature humaine

 

 emprunté à la médiathèque             livre audio    (Cliquez pour écouter un extrait)

 Lecture "animal" pour ma ligne LIVRES AUDIO du petit bac 2014