4 ans et cinq mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

"Quand il pleut beaucoup, la rivière monte et la planète, elle devient toute bleue. Il y aura plus de vert sur la planète Terre, il y aura que des petits morceaux d'herbes et des rochers qui nous feront des îles. Mais ça,  ça sera quand je serai un monsieur, on pourra changer de planète. Sur les autres planètes, il pleut, il fait beau, parce que l'espace, c'est le ciel!"

 

Dans le bain : "L'eau est trop chaude! C'est chaud comme de la soupe sur mes fesses!"

 

On mange des pâtes (des pipe rigate pour les connaisseurs) et je lui dis : 

"Ça ressemble à des grosses coquillettes"

"Mais C'EST des grosses coquillettes! C'est des coquillettes qui ont trop poussé!"

 

Je demande de l'aide pour mettre la table : 

"Mais je vous ai déjà dit que je ne veux pas faire VOTRE travail! Moi à l'école je fais mon travail et là, c'est pas mon travail, c'est VOTRE travail!" (On a oublié de me dire que l'adolescence commençait à ans!)

 

Il monte les escaliers :

"Comment ça s'appelle celui qui est devant?

-Précède.

-Je te précède! Ça veut dire quoi "précède"?"

 

Nous avons un problème de chasse d'eau.

"Il faudrait qu'on aille chez Monsieur Bricolage pour qu'il répare notre chasse d'au. Monsieur Bricolage, c'est le monsieur qui a a fabriqué le bateau du papa d'Alix (le père d'un copain de classe à fait une course de bateau et son bateau était sponsorisé par M.Bricolage et les enfants ont suivi l'aventure à l'école)

-Non, il ne l'a pas fabriqué, il l'a plutôt décoré...

-Oui, mais il faudra quand même lui demander et il doit habiter près de la mer.

-Non, je ne crois pas qu'il soit près de la mer.

-Mais alors comment il fait pour les peindre les bateaux Monsieur Bricolage?"

 

"Bastien! Tais-toi!

-Mais c'est ce que je fais! Laisse moi le temps de me préparer pour me taire!"

 

Devant un supermarché, il voit un système pour attacher les vélos :

"Ça s'appelle un "vélotier", c'est un arbre à vélos!"

 

Il s'est endormit dans la voiture et avec le réhausseur, il  a eu la tête penchée :

"J'ai mal au cou mais je dis pas aïe parce que je suis courageux!

 

Il regarde un catalogue Playmobile : 

"Beurk les princesses! C'est pour les filles! Les dinausaures c'est que des couleurs de garçons et les filles c'est rose, violet..." (Je ne comprends pas le débat autour de la théorie du genre : rassurez vous, je lui répète depuis toujours que les filles et les garçons c'est pareil...mais que voulez vous, il n'en a pas l'air persuadé...)

 

Dans le car Air France, Bastien m'a sorti ces 4 phrases de suite, à voix haute bien sûr. Les dames qui étaient un peu devant nous ne pouvaient pas s'empêcher de se retourner en souriant...un vrai sketch!

"Un jour c'est sûr, j'existerai plus. Un jour je serai mort."

 

"J'ai un gros mot dans ma tête mais je le dis pas. Je le fais pas sortir de ma bouche.

-Qui te l'a appris?

-Un grand garçon qui me l'a dit quand j'ai cassé ses escaliers en Kapla." (Alix, c'est ton Paul...quand on est venu chez vous il y a un an et demi! ;-)

 

"Moi je veux être comme Peter Pan, je veux pas grandir parce que je veux continuer à faire le fou.

-Ah bon, les grands, ils ne font pas les fous? Et moi, je ne fais pas la folle?

-Si mais avec moi, parce que tu as un graçon qui fait le fou!"

 

"C'est un secret! Comme la ceinture d'aventurier de papa" (La ceinture où il met de l'argent en voyage et dont on lui a dit de NE PAS parler ;-)

 

A l'aéroport : 

"Regarde, un pilote d'avion!

-On dirait un ambulancier!"

 

A Marrakech : 

"Les chats et les cigognes c'est des mangeurs de souris alors je crois qu'ils doivent s'inviter quelques fois puisqu'ils mangent le même repas."

 

"Pour manger des dattes, on n'a qu'à secouer un palmier dattier!"

 

"Je suis contente de toi, Bastien!

-Si tu es contente de moi, je suis content de moi. Il FAUT être content de soi!"

 

"Tu pourras dire à tes copains comment tu dis "bonjour", "merci" et "aurevoir" en marocain.

-Mais je vais peut-être pas m'en rappeler.

-Je pourrai l'écrire dans ton cahier.

-Mais je te rappelle que je ne sais pas lire!"

 

Dans le restaurant de l'hôtel, on voit l'équivalent de "plus belle la vie turque doublé en arabe, bastien regarde un peu et nous dit : 

"Je crois qu'il y a une dame qui est triste et une dame qui est malade à l'hôpital!"

 

Il chatouille son père : 

"Regarde maman, les rigoles de papa!"

 

On prend un auto-stoppeur marocain dans la montagne (qui ne parle pas français): 

"Monsieur! Monsieur! Faut mettre votre ceinture! Il ne s'est pas attaché le monsieur!

-Il n'a pas envie, le monsieur.

-Mais, c'est OBLIGATOIRE!"

 

Un petit chat miaule à côté de nous : 

"J'espère que sa famille comprend ce qu'il dit parce que sinon..."

 

"J'en ai assez de faire du travail : jeter des papiers, faire des bisous.... Je vais pas faire des bisous tous les jours quand même!"

 

Un matin, à l'hôtel, je lis avec ma lampe de lecture. Il se lève : 

"Je peux lire aussi maman? Je te voyais avec ta lampe et ça m'a doné envie de lire. J'attendais juste que tu me dises que je pouvais me réveiller."

 

P1110222

P1110227

P1110253

P1110272

P1110336

P1110280

P1110381

P1110384

P1110389

P1110397

Nous sommes allés chez le coiffeur à Marrakech, comme vous pouvez le constater, le salon valait le détour... Ilest ressorti avec une petite frange bien droite, on dirait un peu un casque playbobile mais on a fait du tourisme alternatif ;-)