20140525-Marathon-de-la-baie-du-Mont-Saint-Michel

Hier, dimanche 25 mai 2014, j'ai couru mon deuxième marathon

Après Paris en 2012 et mon "semi-échec" à La Rochelle pour cause de blessure, je suis contente d'être allée au bout de la préparation et au bout de la course!

Comme j'étais à Rome la semaine précédente, j'étais un peu déconnectée de la course et la première chose que j'ai faite samedi, c'est décorer mon tee-shirt! 

P1110841

Alors, je vous explique : j'ai accroché mon dossard avec deux badges qui m'ont déjà accompagnée au marathon de Paris, "Keep calm and carry on" m'a été offert par ma Twin, Mrs B, et je l'ai toujours trouvé très approprié pour un marathon ;-) et "Vedette" m'a été offert par ma Best et là aussi, je me suis toujours dit que si je finissais j'étais un peu une vedette ;-). 

J'ai aussi collé un petit coeur où j'ai écrit "Je cours pour Lou" pour penser à la petite fille du groupe "JE COURS POUR LOU" sur Facebook où les participants "donnent" leurs kilomètres pour que Lou, qui est malade, puisse voyager virtuellement de la Terre à la Lune! J'ai aussi écrit que je courais pour Maëlys et j'avais aussi la photo de moi avec Maëlys, son petit frère Martin et Bastien car ce marathon était aussi le prolongement de la course sponsorisée que j'avais préparée en novembre. Les dons pour l'AFHA sont toujours les bienvenus, n'hésitez pas à cliquer ici pour tout savoir! 

Et puis sur un autre coeur, Bastien a écrit "Allez Maman" car la course avait lieu le jour de la fête des mères et en plus mon dossard "2009" correspondait à l'année de sa naissance!

J'avais aussi fait une manucure "spéciale marathon" et "Je cours pour Lou" ;-)

10393826_10152381479854651_4153890179858997493_n10294229_10152381480169651_9199846314296467641_n

J'ai pu bénéficier d'un co-voiturage pour aller jusqu'à Beauvoir pour prendre les navettes qui nous emmenaient ensuite à Cancale, le point de départ. Le temps était parfait, pas trop chaud, pas trop froid pas trop de vent et du soleil. L'ambiance était très bonne et le cadre magnifique : 

2014-05-25 07

2014-05-25 07

2014-05-25 08

2014-05-25 08

La course a commencé et j'étais tellement bien que j'ai couru trop vite, je suis partie comme en entraînement alors j'étais au-dessus de mes temps prévus pour finir en 5h, j'ai été prise par l'euphorie du moment et les paysages et l'ambiance. Les sensations étaient bonnes au début mais à partir de 30 km, j'étais un peu "grillée"...

Voici ma course en chiffres : j'ai passé le kilomètre 10 en 1h05, 20 km en 2h12, 21 km (le fameux semi) en 2h21, 30 km en 3h33 et je suis arrivée au bout de 5h24. Je vais être tout à fait honnête avec vous : j'étais presque dernière... il y avait 3005 partants et 2868 arrivants... ça veut dire qu'il y a eu 137 abandons ce qui met en perspective ma 18 ème place avant la fin... Après tout : j'ai fini, moi! ;-)

Je dois remercier ici plusieurs personnes et la première c'est Mrs B, ma twin, ma très chère amie, qui avait dit qu'elle viendrait m'encourager et qui avec son mari multi-marathonnien savait que le passage le plus dur est toujours autour de 30 km... Elle est venue m'attendre au kilomètre 24, (où j'étais encore à peu près dans un état normal) : 

km 24

Mais surtout, elle est venue en tenue de course pour courir quelques kilomètres avec moi et je dois dire que sans elle j'aurai vraiment eu du mal, car entre le km 28 et le km 32 où elle est partie j'étais comme un zombie, je courais en mode automatique, avec la drôle de sensation d'être en dehors de moi-même. J'avais envie de m'arrêter mais elle était là, à me dire de ne pas lâcher, me rappeler que mon premier objectif était de finir et le deuxième était de le faire sans marcher, à me booster. Du fond du coeur Claire je te remercie, tu fais partie intégrante de ce marathon!

D'ailleurs je peux le dire, à part aux ravitaillements où je prenais le temps de boire ou de manger un bout de banane, je n'ai PAS MARCHÉ, ce qui est pour moi une grande victoire et un progrès par rapport à Paris en 2012!

Je remercie aussi Nelly, la maman de Maëlys dont je vous parlais plus haut, qui est venue sur le parcours avec Martin et Maëlys, et même si c'était à un moment où je n'étais pas très fraîche, ça m'a fait super plaisir!

J'ai aussi été accueillie au kilomètre 40 par une famille que je connais par le travail et dont le père courait aussi le marathon mais qui avait fini bien avant moi et la maman et les 3 filles attendaient quand même sur le bord de la route exprès pour m'encourager! Ça aussi ça m'a bien boostée!

Et puis L'Homme et Bastien étaient aussi là juste à ce moment là et Bastien m'a accompagnée, courant devant, derrière, sur les côtés! Il faisait des petites pauses, les gens l'applaudissaient et l'encourageaient et il est tellement fier d'être arrivé jusqu'au tapis rouge des derniers mètres (où son père a fini par le rattraper pour l'empêcher d'aller jusqu'à la ligne d'arrivée ;-) : il dit qu'il a fini le marathon et qu'il aurait dû avoir une médaille ;-)

P1110846

 

Je tiens aussi à remercier toutes les personnes qui m'ont envoyé des textos avant la course pour me souhaiter bonne chance et toutes celles qui m'ont envoyé des textos pendant la course pour m'encourager : je ne répondais pas mais je les lisais et ça me donnait le moral pour continuer! Et puis je vous remercie aussi pour toutes les bonnes ondes envoyées sur le blog ou sur facebook que j'ai pu lire en rentrant chez moi : ça m'a fait un bien fou de penser que vous étiez avec moi en pensées : je suis sure que toutes ces pensées positives m'ont portée pendant la course!

Voici une vidéo prise par L'Homme presque à la fin : 

Voici quelques photos que j'ai prises pendant la course : 

2014-05-25 09

2014-05-25 12

2014-05-25 13 

Le Mont Saint Michel est visible presque depuis le début de la course mais ça ne m'a pas gênée, au contraire j'ai trouvé ça très chouette!

2014-05-25 13 

L'arrivée a lieu sur le barage du Mont Saint Michel avec une magnifique vue sur le Mont.

Alors ma course n'est pas un exploit en soi, c'est même un peu ridicule quand on regarde les autres résultats, mais dans ce genre de course, on ne court pas en fonction des autres mais "pour" soi et "contre" soi et je suis vraiment heureuse de fière de moi : j'ai donc fini mon deuxième marathon, sans marcher, en 5h24 (c'est à dire un peu mieux qu'en 2012, où j'avais fini en 5h32).

My competition

La preuve en images : 

P1110848

10299919_10152383260424651_3437480550825001953_n

 

Voici la vidéo officielle du Marathon : l'année prochaine il aur lieu le 31 mai si ça vous tente ;-)

Et pour finir je vais être honnête avec vous : aujourd'hui, je suis bien contente d'avoir déplacé mes cours pour ne pas avoir à aller au travail car j'ai l'impression d'être un sac de douleurs et je suis bien fatiguée. Sophie La Styliste m'a trouvé une vidéo qui montre exactement comment on est après un marathon, c'est très drôle et très vrai  ;-)

Je profite d'ailleurs de ce billet "marathon" pour vous parler un peu plus de Sophie La Styliste. Lors de ma préparation pour le marathon solidaire de La Rochelle, j'ai été amenée à discuter avec Sophie par le biais de notre amie commune Galéa et nous avons parlé marathon car elle avait envie d'en courir un. Mon action solidaire l'a beaucoup intéressée et ça y est : non seulement elle se prépare pour courir 42.195 km à Toulouse mais elle va courir pour récolter des fonds pour une cause qui lui tient à coeur. Je la soutiens évidemment entièrement et comme je me sens un peu comme une marraine, je vous encourage vivement à aller sur le site qu'elle a crée exprès pour expliquer sa course solidaire et son parcours au fil des mois! N'hésitez pas à passer la voir!