14 juin 2014

"The terrible privacy of Maxwell Sim" ("La vie très privée de Mr Sim") de Jonathan Coe

  Maxwell Sim est ce qu'on pourrait appeler un "looser", un antihéros... On le rencontre en Australie quand il essaie de renouer avec son père -sans succès- après avoir traversé une dépression (sans doute pas vraiment guérie) après que sa femme l'ait quitté avec sa fille. On s'aperçoit que sa vie n'a finalement jamais été passionnante et qu'il n'a jamais vraiment nagé dans le bonheur. Quand à 48 ans, un ancien ami lui propose de participer à une opération publicitaire pour une marque de brosses à dent en sillonnant... [Lire la suite]