9782353831814FS

Dès le début du roman on sait que le narrateur est orphelin de mère depuis ses 16 ans et orphelin de père depuis ses 18 ans. Il nous raconte son dernier été avec celui-ci, alors qu'il a justement 18 ans, dans "la maison atlantique", la maison de vacances où il passait du temps avec sa mère.

Ce fils n'éprouve pas beaucoup de sentiments positifs pour son père qui n'a pas été très présent dans sa jeunesse et qui, par sa personnalité très charismatique et charmeuse a tenu son fils à distance. Pendant ces vacances, le jeune va observer la relation qui se noue entre son père et une voisine, mariée. C'est une sorte d'analyse, d'autopsie d'un adultère, avec le regard sans concession de celui qui méprise.

Le narrateur, adulte au moment où il nous raconte cette histoire, observe aussi avec une certaine distance sa jeunesse. Il se penche sur cet été qui marquera un basculement dans sa vie, à plus d'un titre.

C'est un roman à la fois introspectif et ouvert, presque universel, sur l'adolescence. Le personnage de l'adolescent, nonchalant et en rejet de son père est très bien dépeint. J'ai bien aimé cette histoire mais je dois avouer qu'il n'aurait pas fallu qu'il soit plus long. 

Le lecteur a très bien su rendre la nonchalance, la distance et la haine froide ressentie par le personnage. Il est vraiment devenu cet adolescent. Par contre, il y a deux lecteurs sur la pochette mais l'un d'entre eux doit dire deux phrases de dialogue, si je ne me trompe pas et du coup je ne vois pas bien l'intérêt... Soit il parlait plus soit il n'intervenait pas...

livre audio     Pré-sélection du prix 

Lecture "bâtiment" pour ma ligne générale du petit bac 2014