maynard

 

Récemment, j'ai beaucoup entendu parler de Joyce Maynard alors que je ne connaissais même pas son nom avant. C'est avec grand plaisir que j'ai découvert qu’Eva avait choisi "L'homme de la montagne" pour notre swap!

Rachel raconte son été 1979 entre enfance et adolescence, avec sa jeune sœur Patty avec qui elle s'entend très bien. Elles sont inséparables, malgré leurs différences, vivent des aventures au quotidien que ce soit aller regarder la télévision par la fenêtre des voisins ou faire les folles dans la montagne derrière chez elles quand elles le veulent car leur mère, qui est un peu déconnectée de la réalité, leur laisse beaucoup de liberté. 

Cet été là, une série de meurtres de jeunes femmes, sans doute commis par un serial killer, ont lieu dans la montagne, dans "leur" montagne. C'est leur père qui s'occupe de l'enquête mais comme leurs parents sont séparés, elles n'en savent pas vraiment plus que les autres.

Pendant cet été, Rachel quitte un peu l'enfance qu'elle partage avec sa sœur pour se tourner vers les filles "dans le coup" qui sont attirées par le fait que son père soit en charge de l'enquête qui les inquiète mais les fascine aussi.

Au-delà de l'enquête policière qui sert de toile de fond de ce roman, c'est surtout un roman de personnages et de belles relations, très fouillées et approfondies. Les rapports entre les sœurs, Rachel et Patty, sont vraiment forts et touchants. (Je crois qu’on voudrait tous avoir partagé une relation pareille !),  l'admiration des filles pour leur père, qui ne semble pas avoir beaucoup de temps pour elles mais qui va toutefois se sacrifier pour elles d’une certaine façon, l'évolution du père enquêteur qui passe du statut de  "héros" charismatique à un homme ordinaire sur le déclin au fur et à mesure  que l'enquête s'enlise, les relations entre les adolescents qui ne se nourrissent que d'apparences et de clan...  C'est une histoire beaucoup plus profonde que ne pourrait le laisser paraitre la trame de départ.

J'ai aussi beaucoup aimé le pouvoir de l'imagination, la capacité qu'ont les filles de se créer des univers dans leur liberté dans la montagne. Et le fait que Rachel s’ennuie avec son nouveau groupe d’amis qui ne sont plus du tout dans le jeu.

Et puis il y a Rachel  adulte, devenue auteur, qui revient sur son passé, sur cette enquête, sur ce qu'elle sait ... Mais j'avoue que cette partie n'apporte pas beaucoup au roman. On aurait presque pu rester sur une enquête non résolue tant ce qui comptait n'était pas les faits mais les personnages et leur évolution.

Une vraiment bonne lecture d'une auteur que j'ai découverte avec beaucoup de plaisir. J'ai trouvé le style fluide, facile et je me suis vraiment attachée aux personnages. J'ai très envie de continuer un jour avec cette auteur :  je pense que je lirai "Les filles de l'ouragan" que Sylire m'a conseillé

 

lectures communes avec Tiphanie. Allons voir son avis!

books_gift par Eva

J'inscris ce texte au Défi Livres de Argali zNLrpg-gSABTr5NM2onYd9Hm4lc

pile-de-livres_95336 -34