1215318-gf

 

Cette bande dessinée me faisait envie depuis sa sortie. Tout d'abord parce que j'avais adoré le dessin de "Blankets" (ma première BD d'adulte que j'ai envie de relire un jour!) et parce que j'avais lu plein d'avis positifs (notamment chez Mo' que je vous conseille d'aller lire car elle parle tellement mieux que moi de BD!). Mais je dois dire que j'ai repoussé ma lecture car c'est un pavé et que ça me faisait un peu peur. J'ai donc profité des vacances pour l'emprunter à la médiathèque.

J'ai beaucoup aimé : les dessins sont superbes, avec sur certaines pages des graphismes et motifs orientaux vraiment délicats.

11150481_483438991809081_5374117151133412079_n

L'histoire en elle-même est très touchante. Il y est question d'enfants abandonnés, d'amour fraternel, d'amour filiale et d'amour "amoureux" mais aussi de survie, de sacrifices, de haine de soi, de l'exploitation par des plus forts. On y évoque l'esclavage avec des viols, harems et eunuques mais aussi l'exploitation de la pauvreté et de la pénurie d'eau.

Il y a un côté intemporel à  cet album entre les contes des mille et une nuits et notre époque.

L'histoire est aussi traversée par des histoires, des contes, des passages du Coran, en miroir avec les situations des personnages ce qui en fait un album très riche et dense mais passionnant.

Si je n'ai pas eu un coup de cœur c'est que j'ai été un peu perdue par les parties un peu obscures pour moi concernant les symboles et les codes de l'Islam, entre ésotérisme et mathématique, qui s'intercalaient dans le récit. Mais je ne suis pas loin du coup de cœur pour cet album que j'ai trouvé absolument superbe et qui ne m'a pas ennuyée malgré sa longueur.

emprunté à la médiathèque

7169085-une-collection-de-bulles-de-discours-de-style-bd-illustration

BD de la semaine saumon Chez Noukette cette semaine!