Cet été j'ai fait du camping de façon un peu inhabituelle... Je ne suis pas du tout adepte du camping, d'ailleurs avant cet été, je n'avais campé, en tente, que 4 fois dans ma vie! Cet hiver, L'Homme a commencé à parler de louer un camion aménagé, il m'a même montré des photos et des vidéos, mais personnellement, le mot "camion" associé au mot "camping" ne me faisait pas rêver... Le hasard a voulu que dernièrement  mon petit frère achète d'occasion le fameux Volkswagen California dont me parlait L'Homme et nous propose de l’emprunter quelque jours cet été. Alors on s’est lancés dans « l’aventure » pour 5 jours ;-)

Cet article pourrait être sponsorisé par Volkswagen (mais il ne l’est malheureusement pas ;-) car moi, l’anti-camping de base, je suis assez enthousiaste !

DSC_0330

DSC_0344

 

D’abord, comme le camion appartenait à mon frère, L’Homme a préféré me laisser prendre les risques ;-) et c’est donc moi qui ai conduit tout le temps. Il est hyper maniable et se conduit comme une (grosse) voiture, j’ai même fait des manœuvres et tout ça ! Au niveau de l’installation à l’intérieur, il y une gazinière, un frigidaire et un évier et des placards ainsi qu’une petite table amovible. Les sièges avant se retournent (on n’a retourné que celui du passager) pour manger tous ensemble et les sièges arrières se transforment en couchette assez confortables (bon, pas forcément assez pour moi qui dors très mal mais L’Homme a bien dormi, lui). Le toit se lève pour faire un soufflet, quand personne ne dort dedans, on peut aussi soulever le plafond et se tenir debout et sinon, cela devient une couchette (Bastien a trouvé le matelas un peu dur mais une fois qu’on lui a mis sa couette comme matelas supplémentaire, il a été très bien. Mon frère y a fait dormir ses deux enfants de 7 ans et demi et 4 ans et parfois a dormi en haut avec un des petits. Toutes ces manipulations sont hyper faciles à faire, c’est même moi qui m’en suis chargée ! Il faut juste être organisé et voyager léger (mais ce n’est pas pire qu’en camping « normal »).

 

DSC_0361DSC_0370DSC_0372

DSC_0396

 

Et le camping dans tout ça ? Ce que je déteste dans le camping c’est la promiscuité et l’hygiène. Les fêtes avec Patrick Sébastien  à fond et les chorées du club : très peu pour moi ! Et l’idée de voir tous mes voisins traverser le camping en pyjama avec le PQ sous le bras c’est au-delà de mes forces… Alors nous avons d’abord dormi une nuit dans un camping 2 étoiles à Royan, assez sommaire, mais c’était uniquement pour dormir et repartir le lendemain. Puis ensuite, nous avons passé trois nuits au camping municipal 4 étoiles de Pauillac (pour environ 20 € la nuit) et j’ai trouvé LE genre de camping qu’il me faut ! Chaque espace de camping est séparé par des haies, c’est un tout petit camping donc il y a assez peu de gens et c’était impossible pour Bastien de se perdre, il y a une petite air de jeux à portée du regard, des vaches dans le champs d’à côté pour voisines et des sanitaires tout proches de tout le monde et absolument nickels (nettoyés au moins deux fois par jour) avec le PQ fourni ! Nos étions au milieu de la nature, au calme, Bastien s’est fait des copines sur l’air de jeux. Tout le monde était content !

P1130524

 

DSC_0435

DSC_0433

Alors je n’en suis pas au point d’emprunter de l’argent pour en acheter un mais c’était une expérience vraiment sympa que je referai peut-être ! Merci  encore mille fois Fanfan et Steph de nous avoir confié votre trésor avant même d'avoir vraiment pu l'utiliser ;-)

 

Maintenant, je vais profiter de ce billet pour vous donner quelques adresses qui nous ont bien plu en chemin (cliquez sur les noms pour en savoir plus) : 

Sur l'île d'Oléron où nous avons passé la journée, nous avons adoré la visite du site ostréicole de Fort-Royer. Une visite riche et passionnante et à la fin, nous avons pu acheter une assiette d’huîtres et on nous a offert un verre de vin !

DSC_0347DSC_0350DSC_0356DSC_0357

A Pauillac, nous avons fait la visite du Château Pontet Canet, un vignoble bio et biodynamique, une visite passionnante (et gratuite) avec la dégustation d’un verre de vin à la fin.

DSC_0400DSC_0405DSC_0414DSC_0421

Toujours à Pauillac, nous avons découvert un petit restaurant très sympathique, pas cher et original : cuisine latine et uruguayenne "Montevideo resto"

A Bordeaux, nous avons évidemment passé un long moment sur le miroir d’eau pour le plus grand plaisir de Bastien et nous sommes tombés par hasard sur une sandwicherie très bonne et sympa : Plan B

DSC_0440

A Soulac, nous avons trouvé un restaurant vietnamien très bon aussi (pour moi, le meilleur riz cantonnais mangé depuis…toujours !) : Chez Tam.

11143697_10153425430014651_2970965745890264336_nDSC_0456

Et enfin, à La Rochelle, Bastien et L’Homme vous conseillent l’Aquarium qu’ils ont tous les deux beaucoup aimé.

Vous vous demandez peut-être pourquoi je ne suis pas allée le visiter avec eux ? Et bien, figurez vous que j’avais mieux à faire ! Je rencontrais ENFIN  Saxaoul pour la première fois. Nous nous fréquentons sur les blogs et sur Facebook depuis des années, nous aurions pu nous voir à La Rochelle quand nous y étions en vacances en même temps, mais ça ne s’est jamais produit, nous avons failli nous rencontrer quand nous étions en même temps à Porto… Alors, il était temps ! Et je suis ravie, c’était comme retrouver une vieille copine que je n’avais pas vue depuis longtemps plutôt que de rencontrer une nouvelle personne. Nous avons parlé de tout et de rien et on est d’accord pour dire que c’était trop court ! J’ai été gâtée en plus ;-) J’espère qu’on se reverra bientôt et plus longtemps ;-)

DSC_0479