charlotte-foenkinos

J’ai lu ce roman comme une biographie mais je me suis aussi laissé emporter comme dans la vie d’un personnage de fiction.

C’est la vie de Charlotte Salomon, depuis son enfance, avec une histoire familiale de suicides, puis de brimades dues au judaïsme dans l’Allemagne nazie. La jeune femme qui tombe amoureuse et qui peint et dessine, prend la fuite en France… Guerre et exil et une fin tragique. L’art est aussi au centre de sa vie.

Une vie digne d’une fiction avec ses exagérations, ses hasards, ses chances et ses malheurs, ses rebondissements et le génie du peintre qu’est le « personnage » principal… Et pourtant c’est une vraie personne.

J’ai trouvé cette histoire très touchante, je me suis beaucoup attachée à Charlotte et à sa vie hors norme.

La lecture par Yves Heck, tout en douceur, assez rythmée –sans doute pour rendre au mieux l’effet stylistique que David Foenkinos a pu donner dans sa typographie quasi poétique- a donné un ton particulier qui m’a beaucoup plu.

C’est une très bonne découverte, pas loin du coup de cœur. 

 

  challenge_goncourt_des_lyc_ens  2014

 

livre audio

prix