coeur     

jane

 

Hélène est une jeune adolescente qui subit les brimades des autres filles de son école. Geneviève, Sarah, Anne-Julie et Chloé étaient ses amies avant mais elles se sont retournées contre elle en grandissant. Hélène aimerait être transparente et traverser les couloirs sans avoir peur d’entendre du mal d’elle. Elles lui font se sentir grosse, laide et sans intérêt et c’est très dur à vivre.

Sa vie est triste et morne (et les dessins sont en noir et blanc) et sa seule échappatoire c’est la lecture de « Jane Eyre » qui redonne légèreté et couleur à sa vie (et les pages de la BD sont alors en couleur). Jane est pour elle une sorte d’alter ego en qui elle se reconnait, elle se plonge dans sa vie et y trouve de la force même si dans sa vie quotidienne, elle est toujours tête baissée…

Un jour, elle apprend qu’elle doit aller une semaine en voyage scolaire et qu’elle ne pourra pas y échapper. C’est la mort dans l’âme, triste et inquiète qu’elle se prépare y aller… Il y a l’épreuve des magasins avec sa maman, l’achat du maillot de bain pour Hélène qui n’est plus tout à fait une petite fille mais pas encore une jeune fille, un peu plus potelée que la moyenne de ses « amies » et elle résout à y aller mais avec dans ses bagage « Jane Eyre ».

Là-bas, bien entendu, l’isolement continue. Jane Eyre est son réconfort mais aussi la rencontre avec un renard dans la forêt… Et puis, il y a la rencontre avec Géraldine, une autre fille du groupe qui a assez de personnalité pour ne pas suivre bêtement la « meute » et qui devient amie avec Hélène. Et c’est alors la possibilité d’une nouvelle vie qui s’ouvre à elle, où elle peut prendre confiance en elle.

J’ai beaucoup aimé cet album. Tout d’abord par la thématique du harcèlement, de l’isolement des jeunes qui ne savent pas dire que ça ne va pas. J’ai trouvé très bien traité cet âge charnière entre l’enfance et l’adolescence et la cruauté des gens « cools » envers ceux qui ne rentrent pas dans le moule. J’ai adoré le fait que la lecture soit montrée comme une bulle de bienêtre et de réconfort.

Et puis, les dessins sont superbes. J’avais déjà eu un coup de cœur pour  « Louis parmi les spectres » des mêmes auteurs. Les traits sont délicats, légers et transmettent des émotions avec beaucoup de finesse. Et les passages sur Jane Eyre sont aussi très beaux et vivants.

A découvrir, c’est une vraie pépite !

1

2

3

4

5

Merci beaucoup la pastèque pour cette nouvelle découverte!           

7169085-une-collection-de-bulles-de-discours-de-style-bd-illustration

PAL 2017 Objectif 2017 : -2

Petit Bac 2017 Catégorie "prénom" de ma ligne BD

J'inscris ce texte au Défi Livres de Argali zNLrpg-gSABTr5NM2onYd9Hm4lc