le dernier

Ce roman raconte deux époques et deux lieux n’ayant apparemment aucun rapport. Une partie se situant à Manhattan en 1969 quand Werner Zilch, un jeune entrepreneur tombe amoureux de Rebecca une jeune femme aisée, un peu « it-girl », et leur vie entre amour et déchirement, légèreté et gravité. L’autre partie se passe en Allemagne pendant la 2ème guerre mondiale et commence précisément en 1945 à Dresde avec la naissance d’un certain Werner Zilch…

Ce roman a de nombreux aspects qui m’ont plu. C’est à la fois une saga historique, qui parle des Nazis, des Allemands qui ont subi la guerre, des Juifs, de la place des uns et des autres pendant la guerre et des conséquences dans le deuxième volet du roman. Mais c’est aussi un portrait très riche des années 70 aux Etats-Unis  et plus particulièrement de New York.

C’est aussi une fresque amicale, familiale et amoureuse et cela dans les deux époques.

J’ai aimé ces personnages, je me suis attachée à eux, j’étais contente de les retrouver et plonger dans leurs vies complexes (et qu’ils se compliquent parfois eux-mêmes) mais surtout qui subissent le poids de l’Histoire et d’un passé dont ils n’ont pas forcément conscience.

Le lecteur m’a beaucoup plu, j’ai vraiment apprécié cet lecture audio (et je pense que j’aurai sans doute été moins emballée par la version papier car il y a peut-être quelques longueurs qui ne pèsent pas dans cette version, grâce au lecteur.

Mon seul bémol est la fin (dont je ne dirai rien, bien sûr) mais qui est pour moi un peu trop caricaturale, c’est dommage !

 

 


livre audio prix audiolib 2017(cliquez)

Les avis de Angélique, EstelleMeuraïe, SandrineValérie (qui participent au prix aussi)