roi ours

 J’avais repéré cette BD chez l’un des participants de « la BD de la semaine » (mais je ne me souviens plus qui, désolée !) et je suis très contente d’avoir eu l’occasion de la lire car c’est une belle BD.

L’histoire se déroule dans un monde primitif mythologique, amérindien sans doute, où une religion animiste pousse le chef du village à donner sa fille Xipil en sacrifice au dieu Caïman. Mais Xipil, belle jeune femme, est sauvée par le Roi Ours, un autre dieu. Elle ne peut plus rejoindre son village après cela et au lieu d’être sacrifiée et mourir sous la patte du Roi Ours, elle va devenir son épouse.

Dans le monde des animaux qui entoure ce dieu, elle découvre une société très proche de celle des humains entre affection et mépris pour ce mariage hors normes. Et pourtant, Xipil et Roi Ours apprennent à se connaître et leurs relations deviennent même très bonnes grâce à un secret du Roi Ours (qui donne lieu à des pages très sensuelles).

Mais le dieu Caïman n’a pas dit son dernier mot et il tient à être payé pour son sacrifice perdu…

Cette BD est bien loin du conte animalier à la Disney mais c’est un conte beau et fort et noir aussi qui, au travers de relations entre des divinités animales et de hommes, permet de dresser un portrait de la nature humaine.

Les dessins sont beaux, avec une fausse naïveté et les couleurs sont belles aussi, chaudes et sombres.

A découvrir !

IMG_20170217_094030

 

7169085-une-collection-de-bulles-de-discours-de-style-bd-illustration  

Petit Bac 2017 catégorie "Animal" pour la ligne "BD"

prêté par par ma Best