L'idée-ridicule-de-ne-plus-jamais-te-revoir-HD

« Chargée d’écrire une préface pour l’extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montero s’est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l’analyse de notre époque et l’évocation intime. Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l’homme aimé qu’elle vient elle-même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l’ignorance, de la force salvatrice de la littérature et de la sagesse de ceux qui apprennent à jouir de l’existence avec plénitude et légèreté.

Vivant, libre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d’anecdotes et d’amitiés nous plonge dans le plaisir primaire qu’apporte une bonne histoire. Un récit sincère, émouvant, captivant dès ses premières pages. Le lecteur sent, comme toujours avec la vraie littérature, qu’il a été écrit pour lui. »

Je commence par vous donner l’avis de l’éditeur et je vous avoue tout de suite que j’ai abandonné ce roman après un tiers de la lecture. Mais je quand même vous dire quelques mots personnels sur ce livre parce que je n'ai pas vraiment à mettre le doigt sur ce qui a fait que je n’ai pas accroché.

J’ai trouvé que l’auteur parlait très bien du deuil et elle a des réflexions très intéressantes sur l’amour et sur l’écriture.  J’ai aussi apprécié ce qu'elle raconte sur Marie Curie car on découvre une femme assez fascinante, à la fois hors de son temps, très moderne et à la fois victime de la place des femmes dans son époque...

Et pourtant, j’ai abandonné. Je pense que c’est principalement parce que c’était trop «documentaire» pour moi, trop «biographique», je suis un peu hermétique, ce n'est pas un roman pour moi, mais un récit et j’attendais plus de fiction…

Et puis je n’ai absolument pas compris (et ça m’a même gêné dans ma lecture) le gadget des symboles # suivis d’un mot (style twitter/instagram) …

Je vous renvoie vers l’émission des Bibliomaniacs qui a parlé de ce roman : 

Bibliomaniacs janvier 2017

Nous sommes ravies de vous retrouver pour la toute première émission de 2017 ! Nous vous souhaitons une excellente année : santé, bonheur, amour, réussite...et bien sûr de très belles lectures!

http://www.bibliomaniacs.fr

 

2016 objectif 2017 : -10

objectif PAL chez Antigone

books_gift par Eva (je suis désolée de ne pas avoir aimé assez pour le fini ;-)

lectures communes avec Marion (cliquez sur son nom pour voir son avis!)