more lives

 J’ai lu ce roman sans en savoir quoi que ce soit, c’est un livre que ma mère m’avait donné en pensant qu’il me plairait. Il n’est pas traduit en français d’après ce que j’ai vu.

C’est une histoire dans laquelle on trouve différentes parties qui s’emboitent mais qui sont assez différentes.

On commence par la rencontre entre Anna et Kit pendant leurs vacances en Egypte. Anna est une étudiante et Kit plus âgé qu’elle, est un banquier aventurier. Mais quand ils commencent leur histoire d’amour, elle lui conseille de devenir enseignant comme elle-même compte le devenir car elle sent qu’il a la fibre.

Ensuite, on fait un bond de quelques années, nous retrouvons Anna et Kit, mariés et tous les deux professeurs dans un petit collège public aux élèves d’un niveau social assez bas. Kit est professeur d’anglais et Anna professeur d’italien et de français. Cette partie montre à quel point Kit est investi dans son rôle d’enseignant. Il croit en ses élèves et teste toutes sortes de nouvelles méthodes pour eux. Et cela n’est pas du goût d’une de ses collègues d’anglais ou de l’adjoint du principal qui eux sont beaucoup plus conventionnels (et barbants) et ne supportent pas l’engouement autour de Kit. Ils cherchent par tous les moyens à lui mettre des bâtons dans les roues.

Puis, arrive le moment d’un voyage à Venise organisé par Kit et Anna pour un groupe d’une quinzaine d’élèves. Malheureusement, Anna, qui vient de tomber enceinte n’y va plus et le hasard veut que ce soit Molly Miles, l’ennemie jurée de Kit qui l’accompagne. Elle est horrifiée par les initiatives de son collègue, en particulier par le fait qu’il a organisé ce voyage pendant le carnaval de Venise.

Au retour, des accusations extrêmement sérieuses (mais injustifiées) sont lancées à l’encontre de Kit par une de ses jeunes élèves. Il est question de pédophilie et cela met en péril  sa carrière. Mais au-delà des rumeurs, ces accusations réveillent des démons cachés que Kit portent en lui et qui vont bouleverser la vision qu’Anna a de son mari et de sa vie.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman. Globalement, je l’ai lu sans déplaisir, il y a même des choses qui m’ont plu mais j’ai aussi trouvé l’ensemble un peu lent et j’ai l’impression que l’auteur avait envie de traiter de nombreux sujets et n’a pas trop su comment les agencer.  La révélation de la dernière partie est tellement lourde qu’on se demande pourquoi le roman ne va pas plus loin et pourquoi l’auteur a passé autant de temps à parler de la vie au collège, les rivalités entre professeurs ou le désir de grossesse de Anna. J’ai un peu eu l’impression qu’elle « tirait à la ligne ».

Je dirais donc qu ce n’est pas une mauvaise lecture mais que ce n’est pas non plus une lecture inoubliable. Ne sortez pas le dictionnaire pour le lire si vous ne lisez pas d’habitude en anglais mais si vous l’avez déjà dans votre PAL, pourquoi pas !

 

2016 objectif 2017 : -19  objectif PAL chez Antigone

prêté par par ma maman

stock-footage-flag-theme-hd-english-speaking-countries-motion-background-with-spinning-flags-of-english

 mois anglais 17 chez Cryssilda et Lou