16 février 2016

"Lame de fond" de Linda Lê (lu par Louis Arène)

Il ne va pas m’être simple de vous parler de ce roman et pas seulement parce qu’encore une fois j’ai laissé passer trop de temps après mon écoute avant d’écrire mon billet et que je ne peux pas retourner feuilleter mon livre pour vous en parler sans erreurs… C’est aussi difficile car je ne veux pas trop en dire car on apprend beaucoup de choses au fur et à mesure… Le roman est découpé en plusieurs parties et dans chaque partie, un personnage central prend la parole pour raconter son histoire personnelle ainsi que des éléments... [Lire la suite]
Posté par ennapapillon à 06:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2016

"L'homme qui ment" de Marc Lavoine (lu par l'auteur)

  Une fois n’est pas coutume, je vais vous donner le résumé du livre avant de vous donner mon avis car j‘ai laissé passer tellement de temps avant d’écrire mon billet que j’ai peur d’oublier des informations ! « Communiste et charmeur, cégétiste et volage : tel était Lulu, mon père. Menteur aussi, un peu, beaucoup, passionnément, pour couvrir ses frasques, mais aussi pour rendre la vie plus belle et inattendue. Lulu avait toujours une grève à organiser ou des affiches à placarder. La nuit venue, il nous embrigadait,... [Lire la suite]
Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 janvier 2016

"Les liaisons dangereuses" de Pierre Choderlos de Laclos (lu par Karin Viard, Thibault de Montalembert

  et Béatrice Agenin, Françoise Gillard, François Feroleto, Micheline Boudet et Florence Viala Je n’avais jamais lu ce classique (parce que les classiques me font un peu peur, j’avoue !) et je n’avais même pas vu les films qui en avaient été tirés il y a quelques années… (Je viens de vérifier… 1988-1989… ça commence à dater !) La lecture audio est pour moi un bon moyen de découvrir des classiques sans crainte, même si je déplore à nouveau aujourd’hui que chez Gallimard, ce soit encore un texte abrégé… ... [Lire la suite]
30 novembre 2015

"Allah est grand, la République aussi" Lydia Guirous (lu par Delphine Alvado)

Parler d’un essai est pour moi beaucoup plus dur que de parler d’un roman car il n’y pas le filtre de la fiction, ce sont les faits, les pensées de son auteur et je n’ai pas vraiment de « jugements » à y apporter et ce n’est vraiment pas simple de donner son avis. C’est d’autant plus vrai avec ce livre qui traite de sujets sociaux, humains, politiques, ancrés à la fois dans l’histoire de notre pays et dans son actualité. Des sujets polémiques puisqu’il s’agit de l’immigration, la particularité étant que c’est l’opinion... [Lire la suite]
24 novembre 2015

« Bibliothèque des cœurs cabossés » de Katarina Bivald (lu par Kelly Marot)

Sara Lindqvist est une jeune suédoise qui ne vit que par les livres, le nez dans un roman en permanence et qui n’a jamais vraiment vécu car elle préfère la littérature à la vraie vie. Elle a commencé une correspondance avec  Amy Harris, une vieille dame qui vit dans une petite ville perdue aux Etats-Unis. Après deux ans d’échanges sur la littérature et d’amitié épistolaire, les deux femmes décident de se rencontrer et Sara est invitée à passer deux mois à Broken Wheel chez Amy. Malheureusement, Sara arrive quelques jours à... [Lire la suite]
22 octobre 2015

"Charlotte" de David Foenkinos (lu par Yves Heck)

J’ai lu ce roman comme une biographie mais je me suis aussi laissé emporter comme dans la vie d’un personnage de fiction. C’est la vie de Charlotte Salomon, depuis son enfance, avec une histoire familiale de suicides, puis de brimades dues au judaïsme dans l’Allemagne nazie. La jeune femme qui tombe amoureuse et qui peint et dessine, prend la fuite en France… Guerre et exil et une fin tragique. L’art est aussi au centre de sa vie. Une vie digne d’une fiction avec ses exagérations, ses hasards, ses chances et ses malheurs, ses... [Lire la suite]
Posté par ennapapillon à 06:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 octobre 2015

"Chien de printemps" de Patrick Modiano (lu par Edouard Baer)

Francis Janssen est un photographe et le narrateur est un jeune homme qui a rencontré l’artiste dans un café dans les années 60. Il classe les photos du photographe et entre un peu dans sa vie même s’il ne connait pas tout de lui. Ils sont proches d’une certaine manière et pourtant il y a aussi une distance, imposée par Janssen. Il y a de la poésie, de la mélancolie, de la douceur et du rejet, des souvenirs dans lesquels on pioche comme dans un album photo. Ce photographe, j’y ai cru, j’avais envie de voir ses photos et c’est en... [Lire la suite]
Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 octobre 2015

"Demain j'arrête!" de Gilles Legardinier (Lu par Ingrid Donnadieu)

  Quand j’ai commencé cette lecture audio, j’ai dû l’interrompre au bout d’une demie heure d’écoute pour passer à autre chose et je n’avais pas eu une très bonne première impression alors j’avais un peu de mal à me motiver pour reprendre ce roman car j’avais trouvé le début un peu « lourdingue » au niveau du style et lu avec un ton un peu trop enthousiaste et artificiel. Mais au même moment, Saxaoul m’a dit qu’elle avait beaucoup aimé et je me suis donc dit que j’allais lui laisser une deuxième chance et … j’ai bien... [Lire la suite]
12 octobre 2015

« Moderato cantabile » de Marguerite Duras (lu par Pauline Huruguen)

Je vais avoir un peu de mal à parler de ce roman, car je me suis assez ennuyée en l’écoutant (et pourtant la lecture de dure que 2h20 pour le texte intégral) et du coup, il n’est pas simple de mettre en avant l’histoire… Anne Desbaresdes est une femme aisée et oisive qui n’a d’autre occupation que d’emmener son fils aux leçons de piano ou déambuler avec lui dans les rues de cette ville côtière dont son mari est le directeur d’une usine importante. Un jour, son quotidien bien huilé s’enraye quand elle assiste à un crime passionnel... [Lire la suite]
26 septembre 2015

"Pas pleurer" de Lydie Salvayre (Lu par Marie Christine Letort)

Dans ce roman, entre fresque familiale et fresque historique, Lydie Salveyre nous emmène en Espagne dans les années 30 pour nous raconter l’histoire de sa famille mais aussi l’histoire d’un pays. Le récit prend trois directions : de nos jours, les discussions entre la narratrice (l’auteur) et sa mère, Montse, atteinte d’Alzheimer,  qui utilise un français déformé teinté d’espagnol et d’inventions diverses (c’est à la fois drôle et touchant) et qui raconte le peu de souvenirs qu’elle a gardé de son passé. En fait, elle... [Lire la suite]