Enna lit, Enna vit!

Déménagement suite!

mailboxes

Bonjour à tous, je vous écris à nouveau pour vous rappeler que depuis fin août je ne publie plus rien sur canalblog mais que pour autant, je fais vivre mon nouveau blog sur wordpress : Enna lit! Enna vit!

Les anciens billets de canalblog sont transférés mais régulièrement je fais un peu de ménage car les commentaires ne sont pas tous passés dans le déménagement alors ne vous étonnez pas si vous recevez des notifications de réponses à vos anciens commentaires j'espère ne pas vous importuner trop ;-)

Pour info, pour ceux qui ne seraient pas encore venus dans mon nouveau chez moi, c'est comme avant, je suis la même ligne de conduite : je parle de toutes mes lectures et je propose encore des rendez-vous collaboratifs et des recettes etc! 

Pour laisser un commentaire sur le nouveau blog, il faut d ‘abord cliquer sur le titre du billet que vous voulez commenter.

Je ne modère pas les commentaires et ceux qui me connaissent déjà savent que je réponds toujours (ou alors je cliquerai juste « j’aime » pour vous montrer que je vous ai lu), alors si vous ne voyez pas votre commentaire apparaître sur le blog, signalez-le moi par mail, vous êtes peut-être dans les spams ;-)

Si vous voulez être tenus au courant de l’actualité du blog, vous pouvez vous abonner en cliquant sur l’icone bleue « abonné Enna lit, Enna vit! »

A bientôt j’espère!

Enna

Posté par ennapapillon à 10:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 octobre 2017

C''est l'anniversaire du blog aujourd'hui

Venez fêtez ses 9 ans avec moi dans mon nouveau blog :

9 ans d'Enna lit! Enna vit!

Posté par ennapapillon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2017

Déménagement

mailboxes

 

 

Cela va faire 9 ans que je blogue, j'étais chez Canalblog car à l'époque c'était la plate forme la plus jolie à mon goût et elle était très simple... Et puis depuis quelques années, cette plate forme devenait de plus en plus capricieuse... pannes et bugs à répétition, maintenances longues et fréquentes... Et cet été pendant ma pause, j'ai vu chez mes copines blogueuses que cela empirait... Cela a été la goutte d'eau...

L'idée de partir qui me trottait dans la tête depuis que ma copine Saxaoul avait déménagé chez Wordpress s'est confirmée quand Antigone, elle aussi lassée de canalblog, a sauté le pas...

Alors me voilà sur Wordpress, je vais bidouiller pendant quelques temps pour la présentation et je vais faire de mon mieux (ou du mieux d'une tierce personne qui va faire le boulot pour moi) pour rapatrier mon ancien blog ici car j'y tiens beaucoup. Pour l'instant, peut-être que les billets apparaîtront en double chez canalblog et ici, le temps que je maîtrise bien tout car j'ai déjà pas mal de billets programmés sur mon ancien chez moi... Et puis, il faut aussi que je prévienne les participants de mes challenges du changement...

Pour les participants aux challenges Petit Bac, Prix Goncourt des lycéens et Prix des lectrices de ELLE : je prends les liens ici pour l'instant. Pour le petit Bac, le prochain recap' du 1er octobre sera sur le nouveau blog et après, il faudra mettre les liens là-bas!

Mais vous pouvez dès aujourd'hui enregistrer cette adresse : ennalit.wordpress.com

A bientôt!

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

28 novembre 2016

"Kampuchéa" de Patrick Deville

kampuchéa

 

Je suis allée au Cambodge en 2008 et j’en ai gardé un souvenir fort, notamment à Phnom Penh, de tout ce qui concernait les Khmers rouges. J’ai visité avec les larmes aux yeux le musée Tuol Sleng (S 21) où les Cambodgiens ont été torturés et où les photos d’identité de toutes ces victimes rendaient ce génocide très réel ainsi que les « Killing fields » les charniers…

C’est pour cela que j’avais acheté ce roman en 2012. Ce qui m’a plu dans « Kampuchéa » c’est tout ce qui concernait justement les Khmers rouges. En effet, le narrateur est à Phnom Penh au moment du procès des leaders des Khmers rouges et il revient à cette occasion sur la mise en place de ce régime de terreur et sur son développement dans le pays. Et j’ai trouvé cela passionnant ! J’ai été révolté et ça m’a rappelé ce que j’avais appris à l’époque de mon voyage.

Mais malheureusement, je n’ai pas lu le roman en entier (et même avant de l’abandonner au 2/3 du roman, j’avais lu certains passages en diagonale pour ne lire que les passages concernant les Khmers rouges.)

L’auteur m’a perdu en parlant de tout un tas de personnes liées à l’histoire du Cambodge et de la France et j’avoue qu’il m’a perdu (c’était sans doute intéressant mais j’ai eu du mal à passer d’une époque à l’autre et je n’ai pas eu envie de me forcer.

kampuchea 1kampuchea 2

 

*

kampuchea 3kampuchea 4kampuchea 5

76470900_p objectif 2016 : -44

objectif PAL chez Anne et Antigone

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2016

"Jacotte" de Géraldine Collet et Estelle Billon-Spagnol

jacotte

 

Encore une lecture à deux et un billet à quatre mains avec Bastien.

J’ai emprunté cet album après l’avoir vu passer chez Saxaoul et Bastien a voulu le lire avec moi et à vrai dire, je suis allée faire à manger et il a poursuivi la lecture tout seul et je l’entendais rire tout seul à voix haute. Cela m’a un peu étonnée car je n’avais pas été super emballée au début de ma lecture mais en fait, je pense qu’il y vraiment des pages qui font rire les enfants et qui ne parlent pas forcément aux adultes et d’autres qui m’ont beaucoup plu et qui ont moins amusé Bastien .

En 60 petites histoires, on découvre Jacotte, une petite fille que l’on voit évoluer dans sa famille, avec son petit frère et ses parents, ses amis, son amoureux et l’école. J’ai pensé à « Mortelle Adèle » mais en moins cynique et c’est peut-être un peu comme une petite sœur d’Adèle, une petite fille un peu coquine mais pas vraiment méchante, plus abordable pour des plus jeunes lecteurs.

 

L’avis de Bastien, 7 ans, CE1 (pris en note tel quel par mes soins) :

C’était super et surtout rigolo. Et surtout c’était bien qu’il y ait beaucoup d’histoires.

Ça parle d’une petite fille qui veut changer de nom. Et ensuite, il se passe beaucoup de choses très rigolotes. Elle parle de Perceval, son amoureux, Paulo son doudou un peu vivant et ses parents et son petit frère.

C’est trop marrant quand on répète « Arnaaaaaaque ! » [Mot qui ponctue les exaspérations de Jacotte]

Les dessins sont très beaux, il y a assez de couleurs.

 

IMG_20161119_213252

IMG_20161119_213428

 

"Je suis d’accord avec Jacotte sur l’anti-pollution."

 

jacotte 3

jacotte 4

jacotte 5

jacotte 6

médiathèque

760de00785059553163123700d7abf08 

jeunesse   


"Tandem" de Séverine Vidal et Irène Bonacina

tandem

Bastien est devenu un « Incorruptible » ! Il participait déjà au prix des Incorruptibles avec sa classe depuis la grande section de maternelle mais il a eu envie de s’inscrire aussi à titre individuel à la médiathèque !

Voici donc sa première lecture, ou plutôt notre première lecture car j’ai décidé de les lire avec lui pour partager cette expérience de lecture !

Voici donc l’avis de Bastien, 7 ans, en CE1, pris en notes tel quel par mes soins  :

Ça se passe à l’école et à la rivière. Les personnages, il y a un hibou (ils disent pas son nom) et un canard. C’est les personnages principaux. Le hibou c’est une fille et le canard, c’est un garçon, c’est des enfants.

C’est l’histoire d’un hibou qui est amie avec un canard. Ils aiment bien se faire des rendez-vous à l’école. A un moment, ils font un mini-voyage de l’école à la rivière et à la fin, ils sont tout simplement amoureux.

Les images étaient très bien. Le négatif, je trouve que ça manque un peu de couleurs parce que qu’il y a que du jaune, du noir et du blanc mais les textes, c’est positif, ils sont très lisibles. Les dessins sont très bien faits.

 IMG_20161117_173051

Et voici mon avis de maman :

Cet album est vraiment adorable. Les dessins sont vraiment jolis et délicats avec un petit air retro. Les dessins très épurés aux traits fins en noir et jaune sur fond crème m’ont beaucoup plu.

L’histoire est très touchante. C’est celle d’une petite fille qui attend quelqu’un. On ne sait pas qui au début (moi, j’ai d’abord cru qu’elle parlait de son père) mais il s’agit d’un nouvel ami qui lui manque déjà. Leur amitié est forte et faite de tout ce qui est important pour deux enfants.

Très jolie histoire que j’ai beaucoup aimée. 

 

médiathèque

760de00785059553163123700d7abf08 

jeunesse   

 logo_inco sélection CE1 2016-2017

22 novembre 2016

"Le Petit Prince de Calais" de Pascal Teulade

le petit prince

 

Jonas a 15 ans, il vit en Erythrée avec ses parents, sa grand-mère et sa petite sœur. Jonas n’aime pas trop l’école, tout ce qu’il aime c’est pêcher avec son père dans la mer Noire. Il a une passion pour les poissons, presque ’un don et son seul trésor est d’ailleurs un livre sur les poissons.

Un jour il est menacé d’être envoyé à l’armée et ses parents, qui savent que c’est beaucoup trop risqué, s’organisent pour qu’il fuit le pays et aille en Angleterre rejoindre un lointain cousin.

A contre cœur, pour ses parents, Jonas part et après un voyage très dur, il se retrouve en France, à Calais. Il ne parle que le Tigrigna, la langue de l’Erythrée, et n’arrive pas à se faire comprendre.

Il vit dans les dunes, seul, complétement isolé, avec l’espoir de passer en Angleterre. Il ne sait pas vraiment pourquoi il est là, seul à souffrir du froid, de la misère et de la solitude mais il le fait pour ses parents et parce qu’il n’a plus le choix de revenir en arrière.

Il croise des adolescents français, plein de bonnes intentions mais qui ne peuvent pas grand chose en grande partie parce qu’ils sont déconnectés de la réalité de Jonas.

Ce roman jeunesse est très fort, très touchant, réaliste et triste. C’est un beau roman plein de rêves d’un monde meilleur même si pour Jonas la vie rêvée ,c’est d’être avec sa famille.

Je conseille ce roman à partir de 12 ans.

 

prince

 

2016 objectif 2016 : -43

jeunesse  

Merci à babelio et la joie de lire (cliquez sur les logos)

"C'est ici, mon pays" de Cécile Gagnon

c'est ici

 

Nous sommes au Québec au milieu du 19ème siècle. Georgina est toute jeune quand avec sa famille, ils déménagent pour la région encore sauvage du lac Saint Louis -une zone où les chemins et les routes n’existent pas encore.

Son père doit partir plusieurs mois d’affilée en tant que bucheron pour survivre et sa mère reste seule avec les enfants, très isolés. Les conditions de vies sont très difficiles mais Georgina se plait dans ces paysages.

Quand des circonstances dramatiques poussent la famille à repartir, Georgina décide de rester et de faire sa vie dans cette région.

Je ne peux pas dire que c’est un roman qui m’ait passionné mais il montre une image assez intéressante de la vie des pionniers au Québec qui se créent une nouvelle vie. Il y a un petit côté « Petite maison dans la prairie ».

 

c'est ici mon pays 1

c'est ici mon pays 2

 québec  chez Karine:) et  Yueyin

jeunesse   

médiathèque

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 novembre 2016

"Les grandes marées" de Jacques Poulin

les grandes

 

Teddy (c’est un nom de code, je ne crois pas qu’on connaisse son vrai nom) est un traducteur de bandes dessinées pour un journal québécois. Le patron du journal lui a demandé un jour ce qu’il pouvait faire pour le rendre heureux et quand le traducteur lui a demandé s’il avait une île déserte, le patron du journal lui propose alors de faire ses traductions et le gardiennage de son île déserte « l’Île Madame ».

Il est donc seul sur cette île avec son vieux chat Matousalem. Le patron lui apporte régulièrement de planches de BD à traduire dans son hélicoptère. Teddy est un solitaire qui est heureux dans cette solitude tranquille. Et puis un jour, le patron qui ne semble pas convaincu que Teddy est réellement heureux vient avec une jeune femme. Marie et Teddy apprennent à se connaître petit à petit et se lient d’amitié et même plus.

Mais le patron emmène d’autres personnes sur l’île. Toujours avec la bonne intention de rendre tout le monde heureux mais plus il y a de nouveaux habitants moins l’équilibre harmonieux de l’île tient. Et la morale de l’histoire pourrait être qu’on ne peut pas faire le bonheur des gens pour eux ou que l’enfer est pavé de bonnes intentions. L’histoire commençait bien, plein de douceur et de simplicité, un bonheur simple mais petit à petit, l’espace privé de Teddy se réduit et c’est plutôt triste.

J’ai aimé ce roman même s’il m’a fallu un peu de temps pour entrer dans l’ambiance et le rythme assez lent mais je me suis assez vite plongée dans cette île, petite mais sauvage et isolée et au mode de vie très introspectif de Teddy, son amour des mots et du sens précis qu'ils ont. Les relations entre le traducteur et Marie qui se tissent lentement et tranquillement et qui sont bousculées par l’arrivée des personnages assez étranges, aussi différents les uns des autres que possible. J’ai aimé la place de la nature dans le roman et le style de Jacques Poulain. C’est un roman qui laisse l’histoire s’installer, qui laisse la place au lecteur qui peut se faire sa propre idée sur les personnages et leurs liens.

 

 québec  chez Karine:) et  Yueyin

2016 objectif 2016 : -42

J'inscris ce texte au Défi Livres de Argali zNLrpg-gSABTr5NM2onYd9Hm4lc

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2016

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

7 ans et 1 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

«J'ai des copines qui t'ont envoyé des messages pour ton anniversaire sur mon blog !

-Ah ben dis donc j'ai du succès! Elles peuvent venir me rendre visite»

 


Bastien a eu un livre de blagues de Toto pour son anniversaire.

«Tu as raconté tes blagues de Toto à tes copains?

-Oui!

-Tu leur as dit que tu avais eu un livre?

-Non, j'ai pas envie qu'ils sachent d'où viennent les blagues!»

 


Bastien a eu des lunettes pour ses 7 ans…

«Moi je croyais que je serais moins beau avec des lunettes mais en fait, je suis beau pareil»

 

Bastien joue avec ses Lego Ninjago , il me montre une figurine :

«  T'as vu, c'est horrible!

-Non, c'est juste une figurine Lego...

-Oui, mais je lui ai changé la tête!

-Ok, mais bon, il ressemble quand même à un ninjago...

-Oui, mais je lui ai mis une capuche blanche! Tu trouves pas que ça lui va pas???»

 

«Cette nuit, à cause de la momie dans Tintin, j'ai failli faire un cauchemar!

-Tu veux dire que tu as commencé un cauchemar?

-Oui, il a commencé et puis tout à coup j'ai pensé à autre chose et j'ai réussi à pas voir la fin.»

 

Bastien devait faire la marche rose avec moi comme l'année dernière mais cette fois comme il est un peu fatigué et que nous partons en vacances à Paris le lendemain je lui dis qu'il n'est pas obligé de venir :

«Oui, mais si je viens pas, ça va pas faire moins d'argent pour les Roses en Baie?

-Non, parce que les enfants de ton âge ne paient pas pour marcher.

-Ah d'accord! Parce que quand même la marche c'est pour gagner des sous pour l’association !» (Mon petit garçon solidaire!)

 

A Paris, j’ai fait une grosse chute avec Bastien et je me suis un peu blessée. Il n’a rien eu mais il a eu un peu peur. Le soir quand on faisait un petit bilan sur la journée, il me dit :

«On a fait une abominable chute!»

 

Le papa de Bastien a reçu un petit agenda de la part d'une association caritative avec son nom de famille sur la couverture. Bastien le trouve et dit :

«C'est quoi? C'est pour moi?

-Si tu veux, c'est à papa, il y a écrit M. H... dessus

-"M. H..."... C'est moi !!!»

 

Les copains de Bastien me demandent si c'est moi qui ai fait le gâteau d'anniversaire et se réjouissent quand je leur dis que c'est fait maison. Quand je raconte ça à son père plus tard, Bastien dit :

«Ben oui! On trouve tous que les gâteaux faits maison c'est meilleur !»

 

On le réveille à 7h30 pour aller à l'école :

«Papa il me réveille au milieu de la nuit!»

Je reçois un livre en service presse par le blog :

«Maman, t'as trop de la chance, tu reçois des livres par la poste... ce serait trop bien si je pouvais revoir des Lego moi!»

 

"Tu sais, c'est facile de décapiter et recapiter un Playmobil!"

 

"Les musulmans, c'est les gens qui croient en dieu?

-Les musulmans, ils croient en un dieu qui s'appelle Allah.

-Et c'est comment les gens qui croient en rien?

-Les athées.

-Et ben moi je suis athée, je crois en rien, sauf à la "Dame Blanche", mais c'est pas une religion."

 

"Bastien, va te brosser les dents toute suite comme ça tu seras propre quand Tonton et Tatie arriveront et tu n'auras plus à t'inquiéter pour tes dents...

-Oh tu sais, moi, je ne m'inquiète jamais pour mes dents!" (Je confirme, Bastien pourrait joyeusement ne jamais se brosser les dents!!)

 

Nous faisons une longue promenade à pieds en famille, il commence à fatiguer : 

"J'ai horriblement envie de rentrer!

 

Au Louvre, Bastien voulait absolument voir La Joconde (admirez nos sourires énigmatiques), la Venus de Milo et La Liberté guidant le peuple!

IMG_20161026_091945

IMG_20161026_093131

IMG_20161026_095526

 

Pour son anniversaire, sa marraine lui a offert le premier tome de Harry Potter et il l'a reçu par la poste le samedi midi et l'a fini le mercredi après-midi! Autant vous dire qu'il ne le lâchait pas!

Harry Potter1harry Potter 2harry potter 3Harry Potter

 

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,