Enna lit, Enna vit!

10 août 2017

Happy Birthday to me!

C'est la tradition, ma minute mégalo : je me souhaite mon anniversaire!

J'ai 44 ans aujourd'hui et cet âge me convient très bien (surtout que j'ai vraiment le sentiment d'être plus jeune dans ma tête ;-)

Mais si vous regardez ces images, vous verrez que l'âge n'est rien!

 

anniversaire

e31799db5b61d1e4209136fab93dca12--happy-birthday-wishes-funny-funny-birthday

"C'est cet âge parfait, assez vieux pour savoir ce qui est raisonnable mais assez jeune pour ne pas en tenir compte!"

 

J'en profite  pour souhaiter aussi un bon anniversaire à Aifelle qui est ma quasi jumelle de blog et ma quasi jumelle d'anniversaire puisqu'elle est du 7 août, à Asphodèle et à Sophie Herisson qui sont du 8  août,  Saxaoul qui est aussi ma quasiquasi jumelle puisqu'elle est du août ainsi qu'à Val des Quotidiennes de Val qui est du 11 août mais surtout à  Estellecalim qui est née le même jour que moi et qui fête aussi son anniversaire aujourd'hui!

 Ça fait une belle brochette de lionnes blogueuses, non? (et j'en oublie sûrement!) 

lion

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :


26 juillet 2017

Pause Américaine!

Vendredi je vais prendre l'avion pour un grand voyage : nous partons pour 4 semaines en Amérique du Nord! C'est un beau voyage que nous avons préparé depuis plusieurs mois (enfin, surtout L'Homme qui est un merveilleux organisateur de voyage!)

map

Au programme : 6 jours à New York, une balade du côté de Saratoga Springs pour rencontrer le fils de Paul Calhoun, le parachutiste sauvé en partie grâce à mon grand-père. Puis remontée jusqu'au Canada, ou plus précisément le Québec : Québec pour rencontrer Jules et Saguenay pour rencontrer Karine. Puis nous redescendrons jusqu'à Nashville pour voir l'éclipse solaire totale le 21 août qui est notre motivation première pour ce voyage!

Donc comme vous pouvez le voir sur cette carte on va beaucoup bouger mais on va aussi voir des endroits très différents, vivre une expérience rare et surtout rencontrer des gens super et ça, ça fait le piment des voyages!

Je mets donc le blog en pause à partir d'aujourd'hui (j'ai des sacs à préparer, le plus compact possible car nous voyageons sacs au dos!) et je reviendrai le samedi 26 août avec un billet que j'aurai programmé. Je passerai le 10 août pour vous faire un petit coucou et souhaiter par la même occasion un joyeux anniversaire à mes jumelles et quasi jumelles (je serai à Québec pour mon anniversaire ;-).

Je pense que je laisserai des messages sur la page Facebook du blog et sur Instagram : n'hésitez pas à passer voir ce que je lis pendant le voyage ;-)

See you soon!!

 

 

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juillet 2017

"Ante Mortem" de Nadine Mousselet

ante-mortem-573639-264-432

Ce livre est entré dans ma PAL il y a un an déjà quand ma copine/ancienne collègue Claudine me l’a prêté parce que c’est un thriller qui se passe dans la ville où je travaille. Je l’ai dévoré car c’est un polar assez accrocheur mais le vrai plus pour moi c’est de reconnaître les lieux que l’on connait dans la réalité.

Donc, cela se passe à Villedieu-les-Poêles. Un homme est retrouvé dans l'église, torturé et mutilé avec un Coran planté sur le corps.

Laura Claes et son équipe arrivent pour mener l’enquête sur place avec l’aide de la gendarmerie locale. Le mystère s’épaissit quand une femme, prostituée notoire des environs est retrouvée elle aussi torturée…

Un point commun entre les deux crimes : les victimes ont un tatouage au fer rouge de la croix des Chevaliers de Malte, une confrérie religieuse très ancrée dans la ville…

Les réflexions de Laura Claes l’amènent à imaginer qu’il pourrait y avoir un rapport avec les cercles de l’enfer de Dante.

Après, ce n’est sans doute pas le polar du siècle, il y a sans doute un petit côté déjà vu, à la « Seven » et il y a parfois un petit côté « office du tourisme » en décrivant certaines parties de la ville un peu trop en détails mais je ne boude pas mon plaisir : je l’ai lu en deux jours et j’avais envie de savoir comment cela allait évoluer. On connait assez vite de coupable et pourquoi il agit et donc le point de vue des enquêteurs rejoint petit à petit le point de vue du criminel.

Je vous recommande ce roman si vous connaissez la région de Villedieu-les-Poêles ou à offrir à quelqu’un qui connait la ville !

 2016 objectif 2017 : -22 objectif PAL chez Antigone

prêté par par Claudine

Petit Bac 2017catégorie "mort"

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2017

"L'étranger (D'après l'oeuvre d'Albert Camus)" de Jacques Ferrandez

l'étranger

J’ai lu « L’étranger » d’Albert Camus il y a bien longtemps (je crois que j’étais en seconde ou en première… vers 1988-1990… ça date, hein !) et je n’en gardais qu’un vague souvenir. Quand je suis tombée sur cette BD à la médiathèque je me suis dit que c’était une bonne façon de me rafraichir la mémoire !

Meursault est un jeune homme qui vit à Alger, il a un petit boulot de gratte papier et quand il apprend que sa mère vient de mourir, il va à l’hospice où il l’avait installée pour l’inhumation.

Au retour de l’enterrement, il va à la plage et rencontre Marie avec qui il se baigne, va au cinéma et qu’il ramène chez lui. Elle y passe la nuit et ils commencent une relation suivie.

Dans son quartier, il fréquente presque malgré lui Raymond, une petite frappe « mafieuse » qui bat sa compagne, une algérienne. Meursault prend parti pour ce voisin quand la police est impliquée.

Les frères de cette femme cherchent à se venger de Raymond et un jour, à la plage, après avoir été menacés par plusieurs d’entre eux, Meursault en tue un de plusieurs coups de pistolet.

Le procès (pour la peine capitale) dévie du simple crime de sang car finalement, c’est plus le procès du caractère de Meursault qui est fait. C’est un garçon qui s’est toujours montré insensible, ne montrant pas ses sentiments, que ce soit envers sa mère ou sa compagne. Il semble plus préoccupé par ses sensations (chaleur, lumière) que par les sentiments dans les rapports humains et c’est cela qui va lui coûter cher et qui va lui être presque plus reproché que l’assassinat à proprement parlé.

La bande dessinée rend très bien la chaleur et la lumière de l’Algérie et également le côté asocial, insensible de Meursault. C’est vraiment une histoire très riche !

Maintenant, je pourrai lire "Meursault, contre-enquête" de Kamel Daoud qui me tentait mais que je ne voulais pas lire sans mieux connaître l’histoire à l’origine de ce roman.

7169085-une-collection-de-bulles-de-discours-de-style-bd-illustration 

Petit Bac 2017catégorie "gros mot" 

médiathèque

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 juillet 2017

"Verte" de Marie Desplechin et Magali Le Huche

verte

 

J’avais lu il y a longtemps « Verte » le roman jeunesse de Marie Desplechin et j’en gardais un bon souvenir alors j’ai eu envie de découvrir la BD dessinée par Magali Le Huche.

L’histoire est celle de la petit Verte, qui a 11 ans et vit avec sa mère. Elle n’a jamais connu son père. Elle vient d’une famille de sorcière, de mère en fille mais elle ne veut pas en entendre parler : elle, elle voudrait juste être normale, pouvoir avoir un petit copain et être avec ses copines. Elle trouve d’ailleurs que la sorcellerie n’est pas très réjouissante quand elle voit sa mère s’en servir pour être méchante. Elle trouve d’ailleurs sa mère assez aigrie à cause de la sorcellerie. Ce qu’elle aimerait aussi c’est retrouver son père…

Ursule, la maman de Verte, confie à sa propre mère, Anastabotte, la mission de transmettre ses dons à Verte  pour qu’elle devienne enfin une sorcière. En passant une journée par semaine ensemble, la petite fille et sa grand-mère vont découvrir le talent de Verte mais aussi, avec l’aide de son copain de classe amoureux d’elle, partir à la recherche de son père.

C’est une histoire touchante sur le fait qu’on n’accepte pas forcément sa culture familiale et aussi sur le fait des faire des compromis dans une famille pour que tout le monde soit heureux.

J’ai aimé les dessins et les couleurs mais dans mon souvenir, le roman était un peu plus détaillé. Mais c’est une approche vraiment intéressante.

Bastien a bien aimé aussi.

7169085-une-collection-de-bulles-de-discours-de-style-bd-illustration 

Petit Bac 2017catégorie "Couleur" pour ma ligne jeunesse

médiathèque

jeunesse

 

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 juillet 2017

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

7 ans et 8 mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

Bastien me voit avec un pantalon en lin large et ça le fait rire :

«Il est trop grand ton pantalon!

-Non, il est large.

-Mais si, au niveau des pieds!! Il est trop grand!»

 

«Je te parie quelques Lego, des cartes Pokemon et ma carte de médiathèque que...

-Pourquoi ta carte de médiathèque? C'est important pour toi?

-Ben oui!!!!! Presque plus de livres sinon!!!!»



Il est sur l'application Lefo Life où il peut partager ses créations Lego et en voir certaines faites par d'autres enfants. Il y a un système de coeur et de commentaires sous les photos. Il est tout content si quelqu'un a mis un coeur et lui-même fait le tour des photos des autres pour les «aimer» :

«Y en a un qui dit «Clique coeur et mets un commentaire si tu trouves que mon chat est trop mignon!» C'est un peu comme s'il voulait te forcer à cliquer coeur et mettre un commentaire! Je vais quand même cliquer coeur parce que c'est vrai qu'il est mignon le chat mais quand même...»



On va au collège ensemble, il se situe à environ 30mn de chez nous. Je lui dis :

«Ça c'est la route que je prends tous les jours pour aller travailler.

-Oh! Mais c'est super long! Comment tu fais pour pas être en retard??»

 

Bastien voit des élèves de 3ème et me dit :

«Pourquoi ils ont presque tous des trous aux genoux sur leurs pantalons ?

-Parce que c'est la mode.

-Mais à QUOI ça sert???»



Au cinéma, «Le grand méchant renard» : Bastien rit beaucoup et me regarde :

«C'est rigolo ! ça valait le coup de venir?! Hein, papa?» (hum, son père s'est endormi :-)

 

Bastien écrit une carte à sa maîtresse :

«Maman, pourquoi quelqu'un a inventé le «vouvoyer»? Parce que là,  quand j'écris «tu», ça me gêne et quand j'écris «vous» ça me gêne aussi!»

 

Il m’a demandé d’emprunter « Le Schtroump noir » à la médiathèque :

« Parce que quand Joseph est venu, il m’a raconté et ça avait l’air TROP bien ! »



«Est-ce que si on fait plusieurs métiers en même temps on gagne plus d'argent?

-Pas forcément...

-Mais c'est possible de faire plusieurs métiers en même temps?

-Oui, mais ça dépend lesquels.

-Par exemple, si je veux être entomologiste et vétérinaire d'insectes...

-Ben, là c'est le même domaine donc ça doit être possible.

-Ça s'appelle comment ce métier?

-Je ne sais pas, je ne suis pas sure que ça existe tu sais.

-J'ai qu'à d'abord être inventeur et puis j'inventerai ce métier et puis je le ferai!»

 

Nous allons à un festival et des dizaines de gendarmes qui arrêtent et fouillent beaucoup de voitures devant nous (mais pas nous, nous n'étions pas trop la "cible" ;-)

"Je pense que peut-être il y a eu un kidnapping et qu'ils cherchent dans les voitures. J'ai vu ça dans un livre des Schtroumpfs!"

IMG_20170628_165752

IMG_20170701_132649

IMG_20170702_094254

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2017

"Le terrorisme expliqué à nos enfants" de Tahar Ben Jelloun (lu par Jean-Paul Solal et Astrid Roos)

le terrorisme

 

Résumé de l’éditeur : « Les jeunes sont une proie privilégiée pour la peur qui s’est installée au cœur de l’Europe, et en France en particulier, depuis les derniers attentats djihadistes.

Comment les aider à s’en libérer ?

En mettant des mots sur la chose. En retraçant l’histoire du mot terrorisme et des réalités qu’il désigne, depuis certains des épisodes les plus sanglants de l’histoire jusqu’au déchaînement actuel du fondamentalisme islamiste, auquel l'essentiel du dialogue est consacré.

A nouveau, c’est avec sa fille que Tahar Ben Jelloun s’explique ici. »

Je vous recopie le résumé de l’éditeur car je ne vais pas rentrer dans les détails de ce livre qui est un essai et c’est très difficile de « raconter » ce genre de livre.

Je vais commencer par vous dire que la version audio est très réussie car cet échange entre un père (l’auteur, Tahar Ben Jelloun) et sa fille est lu par un lecteur à la voix mature et une lectrice a la voix très jeune. Ils lisent ces échanges écrits avec tant de naturel que l’on a vraiment l’impression d’écouter une conversation entre deux personnes. Je pense que la version écrite a aussi cette qualité de naturel mais à l’oral c’est vraiment flagrant, je n’ai pas eu l’impression de lire un texte très « écrit ».

Les questionnements de la jeune fille sont sans tabou concernant le terrorisme et bien entendu l’Islam et les réponses du père sont claires et étayées. Ce n’est pas manichéen et j’ai trouvé ce document très intéressant et instructif !

Je le recommande à partir de 12-13, pour des lecteurs assez mûrs et au lycéens, à cet âge où les questionnements peuvent se faire plus pointus et que le jeune est assez grand pour comprendre toutes les réponses de Tahar Ben Jelloun.

livre audio 81950337_p Chez Sylire  

 

prêté par par Saxaoul

Petit Bac 2017catégorie "mort" de ma ligne audio

"Des éclairs" de Jean Echnoz (lu par l'auteur)

éclairs

 

J’ai choisi ce roman pour son titre car je voulais un livre audio pour ma catégorie « aliment » du Petit Bac et je ne savais pas du tout de quoi il s’agissait (je suis beaucoup plus « aventureuse » dans les lectures audio que papier ;-)

Cette histoire est celle d’un homme qui est appelé Gregor, scientifique, électricien, inventeur prolifique mais qui malgré sa grande intelligence se révèle être une sorte de « loser » génial.

Son caractère complétement anti-social fait de lui un ours qui ne sait pas écouter les autres et qui se fait voler ses meilleures inventions à une époque (le début du 20ème siècle) où tout est à créer.

Je suis ignorante en sciences alors si je n’avais pas lu le résumé de l’éditeur après ma lecture je n’aurai pas su que l’histoire de Gregor est une « fiction sans scrupules biographiques, ce roman utilise cependant la destinée de l'ingénieur Nikola Tesla (1856-1943) et les récits qui en ont été faits. » Mais je dois dire que Jean Echnoz a réussi avec cette biographie romancée ou ce roman biographique à faire de l’homme un vrai personnage de fiction !A découvrir même si la science ne vous emballe pas !

livre audio 81950337_p Chez Sylire  

médiathèque

Petit Bac 2017catégorie "aliments" de ma ligne audio

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2017

"14 juillet" de Eric Vuillard (lu par Marc Hamon)

14

 

Pas simple de parler de ce roman (heu… je me rends compte que je vous dis souvent ça !) Je ne peux pas dire que je suis emballée mais je crois que c’est parce que je ne suis pas du tout la « cible » : je ne suis pas du tout fan de romans historiques et encore moins d’essais historiques et ce roman est un peu des deux car il s’agit d’un roman clairement ancré dans l’Histoire avec un grand H.

Comme son nom l’indique, l’histoire est centrée sur la Révolution Française (et vous remarquerez que la date de publication de ce billet n’a pas été laissée au hasard !) même si l’auteur a choisi de parler de tout ce qui a gravité autour de cette date emblématique : l’avant, avec l’ambiance en France, le ressenti du peuple et de l’aristocratie mais il y a aussi un développement original de ce qui s’est passé pendant la prise de la Bastille en s’attachant aux petites gens -des citoyens ordinaires qui ont participé activement ou par hasard. Ils sont nommés et cela rend cet évènement très vivant. Et puis, il y a aussi un autre « personnage » qui est la ville de Paris.

C’est la grande histoire « par le petit bout de la lorgnette » mais je pense quand même qu’il faut vraiment aimer l’Histoire pour apprécier cette lecture à sa juste valeur.

Mais malgré tout, l’ayant lu en version audio (il est très bien lu), je dois dire que je me suis laissée porter par la voix du lecteur, surtout quand il lisait des listes de noms des citoyens lambdas qui ont eu un rôle plus ou moins important lors de ce fameux 14 juillet. Moi qui ai tendance à ne lire les listes de noms que d’un œil en version papier, je pense que j’aurais abandonné cette lecture si je ne l’avais pas lu en audio. Le lecteur a fait beaucoup pour que j’aille jusqu’au bout (et c’est la magie de la lecture audio !).

Pour la petite histoire, Sylire et moi avons rencontré l’éditrice du « Livre qui parle » au festival Etonnants Voyageurs et elle a eu la gentillesse de nous offrir ce roman. Je l’en remercie et si vous êtes un ou une blogueuse que je connais et que vous voulez le découvrir en version audio je vous propose de vous faire gagner ce livre audio pour lui donner une deuxième vie ! Laissez-moi un commentaire et si vous êtes plusieurs, je ferai un tirage au sort ;-)

livre audio

books_gift le livre qui parle

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juillet 2017

Que faisions nous le vendredi à 7/7 à 7h07 et/ou à 19h07??

  72043184


Le 7/7   nous avons été 10 à prendre 13 photos -au même moment ou presque- de ce que nous étions en train de faire  (sur une idée de Cstef du blog "Une Photo, une bidouille"!!) 

J'ai transmis ces photos à  Steff  qui en a fait cette mosaïque! Merci à elle et merci à tous les participants! 

 

moz 1

moz 2

moz 3

 

A 7h07 : 4   photos

Personnellement, je prenais mon petit-déjeuner à la bourre car mon réveil n'a pas sonné  

Steff  réalisait qu'elle allait bientôt manquer de son précieux granola du petit dej

Céline  prenait sa douche

Rachel prenait son petit dej avant son cours d'anglais 

 

A 19h07 : 9 photos

Personnellement,  j'étais au Festival des arts de rues Les Sorties de Bains, au spectacle d'un école de cirque

Steff  étudiait la recette du rainbow cake qu'elle avait prévu de faire le lendemain

Céline   rentrait de course et était devant son magnifique portail

Didingc était dans sa belle campagne en allant voir son cheval

Tiphanie préparait le repas du soir : une salade de haricots verts frais de la ferme

Sandrion venait de finir de préparer de délicieux tiramisus au citron qu'elle rangeait dans le frigidaire, d'où cette surréaliste photo de l'intérieur de son frigo ;-)

Fleur était dans sa voiture

Mare tea ne était sur sa terrasse en train de lire le ELLE

Wakanda   admirait les beaux chevaliers qui venaient de finir une joute dans un village médiéval qui se tenait au parc Royal de Bruxelles et d'où allait partir le cortège de Charles Quint vers la grande place à l'occasion de l'Ommegang commenté par Stéphane Bern

 

 Merci à tous les participants! 

ATTENTION PAS DE RENDEZ-VOUS PHOTO LE 8 AOÛT A 8H08 CAR LE BLOG SERA EN PAUSE (rien ne vous empêche de prendre une photo mais il n'y aura pas de mosaïque)

Le prochain rendez-vous sera  : le samedi 9/9 à  09h09 et/ou à 21h09 ! Parlez en autour de vous ;-) 

Un rappel  la veille au soir et le jour même pour éviter d'oublier ;-) 

J'espère que nous serons nombreux à jouer!

Souvenirs, souvenirs :le 3/03 à 3h03 et  le 4/04 à 4h04  et le 5/05 à 5h05 et le 6/06 à 6h06  et le 7/7 à 7h07  et le 9/9 à 9h09  et le 10/10 à 10h10  et le 11 / 11 à 11h11 et  le 12/12 à 12h12 et le 1/01 à 1h1 ou 13h01 et le 2/2 à 14h02 et le 3/3 à 15h03 et le 4/4 à 16h04 et le 5/5 à 17h05 et le 6/6 à 18h06 et le 7/7 à 19h07 et le 9/9  et le 10/10  et le 11/11 et le 12/12  et le 1/1  et le 2/2  et le 3/3  et le 4/4 et le 5/5 et le 6/6 et le 7/7 et le 9/9 et le 10/10 et le 11/11 et le 12/12 et le 1/1 et le 2/2 et le 3/3 et le 4/4 et le 5/5 et le 6/6 et le 7/7 et le 9/9 et le 10/10 et le 11/11 et le 12/12 et le 1/1 et le 2/2 et le 3/3 et le 4/4et le 5/5 et le 6/6

Posté par ennapapillon à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]