mes-rêves-au-grand-galop

Il faut que je commence par vous dire que je partais avec un à priori négatif sur ce roman à cause du titre et de la couverture que je trouve vraiment "cucul" mais j'ai tenté quand même de le lire (un peu grâce au Petit Bac car nous n'avons même pas de 6ème au Club Lecture cette année ;-)

Le fond de cette histoire est plutôt intéressant car l'héroïne est une jeune handicapée moteur qui a un sacré caractère et on voit comment une jeune ado appréhende sa vie en fauteuil roulant et la difficulté de ne plus pouvoir faire ce qui la passionnait avant- et dans son cas, l'équitation.

Il y a aussi l'évocation de l'écologie car la famille de Inès vit à la campagne et leurs amis sont des citadins qui vont apprendre auprès d'eux.

Le fils de la famille des amis, Sébastien, est l'archétype de l'ado renfrogné et pas content d'être là -évidemment- mais lui et Inès vont finir par s'entendre.

L'histoire m'a plus plu que je ne le pensais mais il faut être honnête et dire qu'il y a beaucoup de clichés et de raccourcis. La campagne, c'est mieux que la ville, les citadins sont un peu benêts à la campagne, le cheval (toujours parler d'un cheval pour les livres qui s'adressent aux filles de 9-12 ans...), la petite jeune fille handicapée qui se montre dure avec tout le monde est en fait une grande sensible, le garçon indifférent s'intéresse en réalité à la mosaïque... Par contre, je suis persuadée que ce roman plaira aux 9-12 ans et c'est le principal!

Juste une chose au niveau de la construction, les chapitre s'alterne entre Inès et Sébastien et es noms sont inscrits en début de chapitre mais je dois avouer que comme c'est à la première personne du singulier, j'avais parfois un petit temps d'adaptation pour me souvenir de qui parlait.

incos 2015CM2-6ème 2014-2015

jeunesseemprunté au CDI

petit bac 2015ligne jeunesse catégorie "taille"