exit-wounds1

Cette BD se déroule en Israel et c'est très important dans l'hitoire puisque tout commence par une rencontre entre une jeune femme et un homme à la suite d'un attentat dans lequel une victime n'a pas pu être identifiée. Cette jeune femme pense que cela pourrait être le père de cet homme.

La jeune femme d'une famille aisée n'est pas très féminine et finit par avouer qu'elle avait une relation avec le père. L'homme, lui, n'avait aucune relation avec son père depuis que ce dernier l'avait mis à la porte.

On découvre un père qui n'a jamais été quelqu'un sur qui compter et cela se confirme au fil de l'histoire. C'est un homme qui utilise les autres.

L'histoire se présente un peu comme une enquête à la recherche du père peut-être victime mais va en fait surtout indirectement creuser la personnalité de celui-ci. Les personnages de la jeune femme et du fils ne sont pas vraiment approfondis, à mon avis ils auraient pu être plus développés.

Les dessins sont un peu plats mais les couleurs acidulées sont intéressantes car elles contrastent avec le propos.

Ce qui m'a le plus intéressée c'est le fait que les attentats fassent tellement partie de la vie des gens et que les problèmes plus personnels se mêlent à ceux-ci.

Même si j'ai trouvé la lecture plaisante, ce n'est pas un coup de coeur.

emprunté à la médiathèque  (Pas comptée dans la nouvelle PAL, car aussitôt empruntée, aussitôt lue!) 

pictosingelionpetitRoaarrr Challenge